« Lumière sur la Solidarité », le projet LumoS à l’EPLEFPA de la Haute-Somme.

Le projet LumoS vise à mettre en lumière comment les initiatives solidaires d’un établissement agricole ne disposant pas d’exploitation agricole peuvent permettre l’innovation pédagogique et le développement du territoire. Le projet LumoS consiste dans un premier temps à recenser, analyser et valoriser les initiatives solidaires mises en place au sein du lycée, du CFPPA et du jardin d’insertion de l’établissement. L’analyse des pratiques vise in fine à mettre en place des outils bénéfiques à l’équipe éducative et à l’ensemble des apprenants pour la mise en place de nouvelles initiatives.

Découvrez en détail le fonctionnement de cette expérimentation pédagogique !

 

 

 

 

 




E-learning en formation pour adulte : quelles conditions préalables au changement ? Thèse de doctorat de Pierre Billet.

Nous vous présentons ici la thèse de doctorat en sciences de l’éducation, de l’Université de Bourgogne, soutenue par Pierre Billet, ayant pour titre : « E-learning en formation pour adulte : quelles conditions préalables au changement ? »

Tout d’abord, si les thèses de doctorat nous ont habitués à une certaine austérité graphique, il faut souligner ici la qualité de la mise en page, soutenue par une iconographie en couleur.

Mais c’est bien sur le fond que cette thèse est d’une grande richesse, l’ensemble devenant un document de référence pour toute personne qui souhaite aborder le domaine du e-learning (pris au sens des différentes formes d’apprentissage en ligne).

Le chapitre premier définit le e-learning en passant par des « notions adjacentes », commençant par les notions clés (médiation, interactivité, le tétraèdre pédagogique de Faerber…), la technologie, le fonctionnement de la formation continue, pour finir par l’innovation.

Le chapitre 2 aborde les théories de l’apprentissage et l’adulte apprenant, avec le behaviorisme, le constructivisme, l’andragogie… qui aboutit à un « cycle d’apprentissage, à l’aune du numérique » qui envisage en six étapes une démarche d’apprentissage.

Le chapitre 3 pose la question de l’adoption du e-learning en formation d’adultes, avec tout ce qui est lié au changement et ses résistances.

Ensuite vient la problématique de recherche :

Nous retenons donc, pour notre recherche, les questions permettant d’éclairer les raisons du délaissement de la modalité e-learning, à la fois par les individus, acteurs du dispositif (dirigeants et opérateurs), mais aussi par l’organisation elle-même. Nous tenterons d’aller plus loin, en traitant non seulement les raisons de ce délaissement, mais en nous intéressant également aux conditions nécessaires pour passer des modalités de formation en présentiel vers des modalités numériques, au moins partiellement.

Cette recherche trouve son ancrage théorique avec l’équation du changement de Farmakis, qui envisage un changement dépendant de cinq facteurs : la vision, l’incitation, les moyens, les compétences et le plan d’action.

 

Ainsi Pierre Billet pose cinq hypothèses de recherche

  • Y a-t-il un défaut de vision partagée ? en d’autres mots, tous les acteurs du réseau visent-ils les mêmes objectifs, partagent-ils la même ambition, sont-ils tous au même niveau de connaissance et de culture en la matière ?
  • Existe-t-il un manque de moyens, humains et/ou financiers, qui paralysent l’élan ?
  • Y a-t-il un défaut de compétence, chez quels acteurs et dans quel champ (pédagogique, technologique, managérial…) ?
  • Y a-t-il un problème de pilotage ou de gestion de projet, un défaut de plan d’action ?
  • Les incitations font-elles défaut, ou, si elles existent, ne seraient-elles pas entendues par tous ?

Le terrain de recherche est le réseau des GRETA. Le chapitre 5 présente la méthode d’analyse, qui a retenu un échantillon GRETA majoritairement issus des régions Bourgogne Franche Comté et Normandie, avec ponctuellement quelques acteurs de Paris, Lille, Reims…

Les données sont collectées par une enquête qualitative de 46 entretiens, 18 décideurs (dirigeants, en charge de la politique des établissements, de la gestion des RH) et 28 opérationnels (CFC, formateurs…).

Nous vous laissons le soin de découvrir les conclusions de cette étude.

Nous faisons le pari que les centres de formation agricole, les CFPPA, engagés plus ou moins dans la FOAD et le e-learning, pourront y trouver de fortes ressemblances !

 

Source : http://www.theses.fr/2018UBFCH003

Document PDF (444 pages)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




La reconstitution historique et militaire : un outil de médiation et d’ancrochage au service des apprentissages au LPA de l’Oustal.

Depuis plusieurs années, Patrice CASTEL, professeur d’histoire-géographie, a recours au travail sur les lieux de mémoire de la Seconde Guerre mondiale (Oradour/Glane, camp d’internement de Brens et du Vernet d’Ariège, bois de la Reulle…) afin d’illustrer son cours d’histoire. Depuis le mois de juin 2019, il propose à ses élèves des animations de reconstitution historique et militaire qui constituent un outil de médiation et d’ancrochage, au service des apprentissages en lycée professionnel agricole.

 

Suivez ce lien pour découvrir en détail cette action !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Un travail de recherche sur la motivations et les choix d’orientation en lycée agricole, le cas de la filière agroéquipement.

Ghislain Favergeat est enseignant en agro-équipements au Campus AGRONOVA Montbrison-Précieux, dans la Loire.
Dans le cadre d’un Master 2 à l’Université Jean Monnet de Saint Etienne, il s’est penché sur les déterminants du choix d’orientation des jeunes issus de baccalauréat professionnel.
Ce Master de recherche dans le domaine des Sciences de l’Education lui a permis de rédiger un mémoire ayant pour titre : Motivations et choix d’orientation en lycée agricole. Le cas de la filière agroéquipement.
Il accepte pour Pollen de présenter ses travaux d’étude, de partager des concepts en prenant soin de relier la théorie à sa pratique quotidienne d’enseignant.

Vous trouverez dans l’animation « Genial.ly » ci-dessous une interview qui revient sur les principaux concepts mobilisés dans cette recherche, comme l’autonomie, la motivation, le sentiment d’efficacité personnel, la vocation, l’évaluation cognitive… et leur importance dans une pratique enseignante. En plus des vidéos, vous trouverez quelques QCM, des résumés, une bibliographie…

Bonne découverte !

 




A l’ISNAB, une formation à distance pour repenser notre BTSA ACSE à orientation AB.

L’ISNAB, établissement du réseau CNEAP, s’est engagé, pour son BTSA ACSE, dans une orientation « agriculture biologique ».

Pour accompagner la mise en œuvre de ce projet, au-delà des aspects techniques, l’équipe envisage de se doter d’une approche pédagogique partagée et projette de se former en groupe. S’en suit un repérage de formations et l’équipe a porté son choix sur une formation à distance du catalogue IFEAP intitulée « Intégrer l’agriculture biologique dans ses pratiques pédagogiques ».

 

La formation à distance est au départ prévue pour un usage individuel. Le dialogue avec le responsable formation AgroSup Dijon Eduter a permis de faire correspondre les contenus de formation et les aspirations du groupe. Et une forme d’hybridation est imaginée : chacun travaille individuellement à distance et à l’issue de chaque étape une séance de regroupement est prévue en équipe.

4 étapes de formation vont ainsi se succéder alternant séances de travail individuel sur la plateforme de FAD et travail en séances de regroupement :

  • Partager notre vision de l’AB
  • Prendre la mesure de l’importance de la réglementation en AB
  • Se mettre en situation à partir d’une visite d’exploitation
  • Et enfin définir nos stratégies pédagogiques et rédiger un plan d’action pour la mise en œuvre de nos adaptations pédagogiques.

 

Découvrir en détail le résultat de cette démarche originale qui combine réflexion locale et formation à distance !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Au Lycée « Les Sillons de Haute-Alsace » , des recherches d’emploi en mode « Job Dating » pour les BTSA.

Une action qui évolue sur plusieurs années…

Pour s’adapter aux nouvelles formes de recrutement et au développement des jobs dating, l’essai fut fait sur une première classe (BTSA Technico-commercial).

Cinq professionnels de la commercialisation du vin ont répondu présent. Vu la satisfaction à la fois des étudiants et des professionnels, l’expérience fut reconduite les années suivantes en intégrant la classe de BTSA Viticulture œnologie et d’autres professionnels (producteurs, œnologue, conseiller viticole…). Au total, chaque année, une quinzaine de professionnels participent au job dating.

Découvrez en détail le fonctionnement de ce Job Dating

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Cours, stages, exploitation du lycée: les BTS APV du lycée agro-environnemental d’Arras catalysent le partage de données pour l’agroécologie.

Les jeunes peuvent-ils être moteurs, actifs et heureux de prendre part à la transition agroécologique ? Oui, à condition de poser un cadre flexible, de s’autoriser des erreurs (aussi bien côté étudiant que côté équipe pédagogique), de leur laisser l’espace pour proposer et de toujours se souvenir que l’apprentissage du savoir-être est aussi important que l’intégration de connaissances.

A Arras, une réponse originale qui combine :

  • Un spécialiste des outils collaboratifs en ligne, qui croit à fond à l’agroécologie – ici Nicolas Minary, créateur de l’application Landfiles
  • Un passionné de sols vivants, qui est toujours au contact des agriculteurs – ici Baptise Maître, créateur de Ver des Sols Vivants
  • Un contexte agricole: la ferme du lycée, et des essais qui sont en lien avec des thèmes clé de l’agroécologie, ici la pomme de terre en AC. Ah oui, des sols vivants, en en cours de régénération.
  • Une équipe pédagogique ouverte à l’innovation, qui autorisent une flexibilité de l’emploi du temps et des programmes, dans cet exemple Charlotte Grare (enseignante en agronomie), Etienne Toussaint (directeur de l’exploitation)
  • Le tout « connecté » et « organisé » en un écosystème qui communique et cela nécessite de poser des bases de savoir-être et un cadre flexible pour que chacun puisse développer ses talents. Opaline Lysiak (projet Les Agron’Hommes) a impulsé cela et propose de maintenir cet écosystème.
Découvrez la description complète de cette action !

 

Ci- dessous, la vidéo de présentation de l’application Landfiles.

Ce témoignage proposé par Opaline Lysiak est une étape de son « Tour du Monde pour Enseigner l’Agroécologie », exploration des écoles d’agronomie, en Pologne, en Inde, au Japon, au Québec, au Danemark, à retrouver sur Pollen à la page Tour du monde Agro-écologie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Pollen c’est aussi un espace de veille : découvrez nos solutions pour rester informé de l’actualité pédagogique.

En plus des témoignages d’établissements et d’articles sur l’actualité de l’innovation pédagogique et des sciences de l’éducation, vous pouvez trouver dans cet  article, mais aussi à la page Veille des outils déjà paramétrés pour repérer rapidement les derniers ouvrages ou les publications utiles.

Nous vous proposons deux outils de veille, Scoop.It et NetVibes.
Si vous êtes adepte de Facebook, vous pouvez vous abonner à la page Pollen. Enfin vous pourrez bientôt recevoir directement nos Newletters en vous inscrivant dans le pavé à droite de votre écran.

Bonne découverte !

 

Une veille en sciences de l’éducation et de la formation.

Le  Scoop-It « Lire, Voir, écouter », soigneusement réalisé par Christèle Roux, ingénieure d’étude à AgroSup Dijon – Eduter Ingénierie, chargée des liens entre la recherche et l’ingénierie.

 

Actualités et recherches en éducation

Le NetVibes Pollen affiche les dernières publications  de : IFé, Eduveille, Edupass, le Café pédagogique, les Cahiers Pédagogiques, Apprendre autrement, ESEN, Thot Cursus, Spirale.

 

La page Facebook Pollen.

Abonnez-vous à la page facebook.com/pollen.chlorofil pour recevoir les publications de Pollen et l’actualité de l’innovation pédagogique dans l’enseignement agricole.

 

Les Newsletters de Pollen

A la page  Présentation de Pollen et Newsletters retrouvez les « 3, 2, 1 Pollen » au format PDF.

Janvier 2019

Mars 2019

Mai 2019

 

Nous préparons un envoi direct de notre lettre d’information. Pour recevoir directement dans votre boite la newsletter Pollen, inscrivez-vous dans le bandeau à droite de votre écran.

 

 

 

 

 

 

N’hésitez pas à consulter également les pages du menu « Recherche& Pédagogie » qui mettent en valeur les travaux de recherche proches de l’enseignement agricole.

 

 

 

 

 

 

 

 




La représentation chorématique d’une formation, une démarche nouvelle au sein de la filière Aménagement.

Les GAP portés par l’ENSFEA

Les « Groupes d’Animation et de Professionnalisation » (GAP) portés par l’ENSFEA sont des dispositifs innovants d’accompagnement à la professionnalisation des enseignants de l’enseignement agricole. Il existe à ce jour 15 GAP dont la plupart sont associés à une discipline d’enseignement général ou technique. Les GAP doivent permettre par exemple de produire, en collaboration avec des enseignants Gapistes, des ressources pédagogiques ou d’élaborer et mettre en œuvre des actions de formation en région.

Le GAP aménagement

Entre 2014 et 2017 le GAP aménagement, piloté par Olivier Bories (Maitre de conférences en aménagement de l’espace), a travaillé de façon expérimentale à la proposition d’une nouvelle manière de construire et de présenter la progression pédagogique.

Les enseignants Gapistes impliqués se sont emparé de la représentation chorématique pour modéliser un projet de formation tout entier, à l’échelle des trois années d’un Bac Pro. Le chorème est une méthode de modélisation diffusée en géographie et en aménagement qui utilise les formes géométriques pour montrer la complexité d’un territoire. Le GAP l’a « détourné » pour travailler sur la complexité d’une progression pédagogique. Il a ainsi pu revisiter les pratiques classiques de représentations de la progression pédagogique (sous forme de tableau) et créer un nouvel outil d’écriture qui permet aux enseignants de raisonner collectivement, à une échelle plus globale et plus dynamique leur projet de formation. Sous cette forme la progression pédagogique est partageable par conséquent possiblement transversale. Elle s’inscrit alors dans l’esprit de la rénovation de la voie professionnelle et de la formation par capacités qui encourage le décloisonnement disciplinaire.

Le GAP aménagement a proposé deux modélisations qui centrent tous les enseignements de toute la formation autour de la situation professionnelle d’apprentissage pratique (SPAP). L’une concerne l’aménagement paysager, l’autre l’aménagement des espaces naturels. Avec ces propositions de modélisations le GAP bouleverse la structure profonde et habituelle du projet de formation. Il propose de sortir d’une logique de silo et de décloisonner les apprentissages. C’est avec l’utilisation de la SPAP et tout particulièrement de l’expérience de PMFP mais aussi avec le retour sur expérience en apprentissage qu’est fabriqué l’ensemble de projet de formation sur trois années. Ces modélisations remettent la pratique au cœur de la formation en aménagement. Elles agissent alors comme un premier levier d’apprentissage et de professionnalisation qui permet non seulement d’enseigner (et d’évaluer) dans une approche par capacités mais aussi d’agir par la pratique sur l’ancrochage et la réussite scolaire.

Une démarche étayée et en développement.

Les travaux du GAP et les ressources produites sont disponibles sur le site pédagogique ENSFEA de l’aménagement, espace@ménagement, rubrique Ressources du GAP, Cycle 1 Modélisation.

Ces travaux ont permis depuis 2017 le développement d’un partenariat avec AgroSup Dijon – Eduter et la construction d’un parcours de formation à distance TutoFOP intitulée « Construire la progression pédagogique d’un module de formation de la filière aménagement ».

Ils ont aussi donné lieu en 2019 à la publication d’un article scientifique (en cours d’évaluation, à paraitre dans le revue Questions vives, recherches en éducation) : « Innover et revisiter la manière d’écrire une progression pédagogique : présenter autrement l’organisation du travail de l’enseignant pour collaborer ».

La prochaine étape relève du passage de la théorie à la pratique. Il passe par la programmation en 2020 d’une expérimentation au sein d’un établissement avec l’implication de toutes ses équipes, administratives et pédagogiques, probablement avec l’EPLEFPA de Saint-Flour intéressé par cette nouvelle démarche pédagogique. Le dossier est en cours de construction.

Ci dessous une vidéo produite dans le cadre de la formation « Construire la progression pédagogique d’un module de formation de la filière aménagement », dans laquelle Olivier Bories présente l’analyse d’un référentiel de diplôme avec la démarche de représentation chorématique.

La formation « Construire la progression pédagogique d’un module de formation de la filière aménagement » est une formation à distance, tutorée, en entrée-sortie permanente, proposée par AgroSup Dijon. (Démo sur la plateforme TutoFOP).

 

Cet article est recensé dans l’espace Recherche & Pédagogie de Pollen, à la page Les publications des établissements d’appui

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Quand le mécanisme de l’inhibition est au service des apprentissages : Une émission avec Olivier Houdé.

Le professeur Olivier Houdé, ancien instituteur, est maintenant, entre autres, Professeur de psychologie du développement à l’Université Paris Descartes, Sorbonne.

Il utilise les possibilités offertes par les IRM pour étudier le fonctionnement du cerveau et les mécanismes cognitifs des enfants.

Il insiste sur le rôle de ce qu’il appelle « inhibition« , ce qui consiste (pour simplifier) à empêcher de penser trop vite, à empêcher un mécanisme « heuristique », rapide, qui va directement à la solution qui semble évidente. « Se développer c’est non seulement construire et activer des stratégies cognitives, comme le pensait Piaget, mais c’est aussi apprendre à inhiber des stratégies qui entrent en compétition dans le cerveau ».
Voir l’article « Le rôle positif de l’inhibition dans le développement cognitif de l’enfant ».
Évidemment ce mécanisme est applicable en classe : Des sciences cognitives à la classe : Entretien avec Olivier Houdé

L’émission de France Culture « MATIERES A PENSER », animée par René Frydman, donne la parole à Olivier Houdé qui lève le voile sur l’acquisition des connaissances et le mode de raisonnement.
Quel est le rôle des émotions dans l’approche logique ? Résister à ses propres erreurs s’apprend-il ? Qu’est-ce que l’intelligence humaine ? La place des neurosciences dans l’éducation est-elle en train de changer ?

Pour en savoir plus :

–> Olivier Houdé

–> A propos de Jean Piaget

–> Lea.fr

 

Une vidéo de 2014 en complément : le cerveau apprend en inhibant.


Bibliographie succincte.

 Comment résonne notre cerveau Que sais-je, 2019

 

 

 

 L’intelligence humaine n’est pas un algorithme Odile Jacob, 2019

 

 

 

 

 L’école du cerveau : de Montessori, Freinet et Piaget aux sciences cognitives Mardaga, 2018

 

 

 

Et retrouvez Olivier Houdé le 17 mai 2019, sur France Inter, dans l’émission « Grand bien vous fasse », intitulée : Qu’est ce que l’intelligence ?