La webradio « Roville tous au bout du fil » pour garder le contact et créer du lien, à l’ Ecole d’horticulture et de paysage de Roville Aux Chênes.

Lorsque le 16 mars, le gouvernement exige la fermeture de tous les établissements scolaires et que nous sommes tous, équipes éducatives et apprenants, désarçonnés à l’idée d’une continuité pédagogique en distanciel, notre enseignant d’informatique propose de créer une Webradio.

Découvrez en détail le lancement de cette webradio, ses usages lors du confinement et les idées pour demain. Après la continuité pédagogie, il faut penser à la continuité de l’innovation pédagogique !

Découvrez toute l’histoire de cette webradio !

 

 

 

 

Ci-dessous l’émission n°4

ProfTIM · Emission4 – Webradio Roville, tous au bout du fil!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




En partenariat avec l’IFé, trois recherches LéA (Lieux d’Education Associés) dans l’enseignement agricole.

Depuis 2016, la DGER soutient des projets de recherche collaborative, contractualisés sous la forme de Lieux d’Education Associés, LéA, soit un partenariat entre une équipe de recherche et un ou plusieurs établissements scolaires ou de formation et l’institut français pour l’éducation, IFé.

Depuis la rentrée 2019, 3 projets concernant des LéA de l’enseignement agricole sont en phase de recherche :

1-      Un projet conduit par l’unité de recherche en sciences de l’éducation d’Agrosup Dijon et l’école nationale des industries du lait et de la viande portant sur la place et le rôle des ateliers technologiques dans la pédagogie.

2-       Un projet conduit par l’unité de recherche en sciences de l’Education de l’ENSFEA en partenariat avec le laboratoire EPSYLON de l’université de Montpellier et 3 lycées agricoles des régions Aquitaine, Auvergne-Rhône Alpes et Occitanie ayant pour thématique l’accessibilité numérique pour les publics porteurs de troubles des apprentissages. Un éclairage particulier portera sur les gestes pédagogiques des enseignants pour accompagner les apprenants via des supports pédagogiques accessibles et dans l’utilisation d’aides techniques : outils informatiques et de logiciels adaptés. Présentation du projet sur accesslab.ensfea.fr

3-      Un dernier projet conduit par l’unité de recherche en sciences de l’éducation de l’ENSFEA et un lycée professionnel d’Occitanie est consacré à la place des questions socialement vives (QSV) dans les projets pédagogiques et leurs liens avec les stratégies didactiques dans le cadre de l’éducation à la transition agro-écologique. Lien vers le site du projet qsv.ensfea.fr

 

LéA ENILVEA

Unité de Recherche Formation et Apprentissages Professionnels d’AgroSup Dijon

Les travaux de recherche concernant les ateliers technologiques, leur place et leur rôle dans les curriculums de formation professionnelle sont rares, d’où l’intérêt de soutenir ce projet. Ils ont révélé que les mises en situation dans les ateliers semblaient souffrir des mêmes difficultés que celles rencontrées par les situations en entreprises, à savoir :

  • difficulté à formaliser ce qui est visé, à évaluer ce qui s’y apprend
  • difficulté à construire des scénarios pédagogiques d’usage allant au-delà de l’apprentissage « sur le tas » ;
  • difficulté pour les apprenants à « faire le lien » avec ce qui s’apprend dans les situations d’enseignement en classe ou en travaux pratiques.

L’hypothèse de travail de ce Léa est qu’une ingénierie didactique et pédagogique plus lisible permettrait d’optimiser davantage cette contribution des ateliers à l’atteinte des objectifs qui leur sont assignés.

A cours de cette première année, l’unité de recherche s’est attachée à faire un état des lieux de la « pédagogie » des ateliers en observant plusieurs situations d’enseignement de BTS STA

1) en classe – séances de préparation des semaines en atelier et de « débriefing » de l’expérience vécue en atelier,

2) et en ateliers – séances en laiterie et en salaison,

et à conduire des entretiens semi directifs auprès des enseignants, des moniteurs et des apprenants centrés sur la formation et le rôle qu’y jouent les ateliers.

La deuxième année va reproduire ces observations afin d’analyser les évolutions, notamment en fonction de la progression des élèves. Selon les choix fait avec les acteurs de l’ENILV, elle pourra consister à mettre « sous observation » des modifications dans les situations d’enseignement utilisant les ateliers.

Plus d’infos sur le site de l’IFé ife.ens-lyon.fr

 

LéA Handi@ccess Scolagri

UMR Education Formation Travail et Savoirs
Thématique(s) Ifé : Le numérique en éducation et formation

Ce LéA est consacré à l’accessibilité numérique pour les publics porteurs de troubles des apprentissages.

Les enseignants et les chercheurs impliqués dans cette recherche collaborative s’intéressent aux moyens de compensation des difficultés des troubles Dys, via l’utilisation d’outils numériques adaptés.

Une première étape consacrée à l’appropriation du concept de recherche collaborative a été réalisée collectivement avec les parties prenantes lors d’un séminaire de lancement, puis consolidé lors de visites dans les établissements ou par visio-conférences.

En amont de la collecte de données, un travail spécifique a été réalisé sur le choix des outils de  collecte des données, comme par exemple les questionnaires adressés aux apprenants. Un travail d’analyse est en cours sur des séances filmées. Des supports de communication dédiés ont été mis en place pour faciliter une collaboration entre tous les membres du groupe, comme un affichage de l’avancement des projets et des résultats obtenus (wiki, blog Ifé, zotéro, liste de diffusion).

Cette première année, des réalisation concrètes ont été mises en place, comme un espace dédié avec des outils numériques au CDI d’Auzeville et la création d’un groupe de « référents livres audios » ; Au Lycée d’Olon St Marie, un travail sur l’accessibilité des supports pour les dys et l’intégration de tableaux interactifs lors des cours de maths et de physique chimie Un travail d’analyse de ces séances filmées est en cours ; Au lycée de Marmilhat les enseignant ont mis en place des actions de sensibilisations de leurs collègues sur les troubles Dys et sur la nécessité d’accessibiliser leur cours. Une réflexion est en cours sur l’accompagnement des apprenants à la prise en main de leurs outils numériques.

Des supports de communication dédiés ont été mis en place pour faciliter une collaboration entre tous les membres du groupe, comme un affichage de l’avancement des projets et des résultats obtenus (wiki, blog Ifé, site accesslab de l’ENSFEA, liste de diffusion). De même ; l’outil , zotéro est partagé entre les différents membres du projet pour préparer la revue de littérature sur l’apport des aides techniques dans un contexte inclusif.

Un travail spécifique a été réalisé sur l’identification d’indicateurs qui permettront d’analyser les résultats obtenus en deuxième année, ainsi qu’une appropriation collective des résultats qui sera exposée lors des rencontres de l’innovation 2021, dans le Pôle 6 : L’accessibilité numérique au sein de dispositifs inclusifs

Plus d’infos sur le site AccessLab

 

LéA INQUIRE

(INterractions agriculture-société : quelles QUestions ? quelles Innovations ? quelle Responsabilité pour l’Enseignement ?

UMR Education Formation Travail et Savoirs

Le projet de recherche de ce LEA s’intéresse aux dilemmes des enseignants et des formateurs quand ces derniers sont confrontés à des changements majeurs dans l’approche de l’agriculture, tels que le prévoit le plan « enseigner à produire autrement » car il soulève des questions socialement vives, pour les élèves, les ressources mobilisées et les empêchements rencontrés.

Ce projet vise à favoriser la construction et la compréhension de nouvelles manières d’agir chez les enseignants et formateurs quand ils prennent en charge les QSV liées à l’agriculture.

La classe engagée dans cette expérimentation est celle de première de baccalauréat professionnel « conduite et gestion de l’entreprise agricole ». L’équipe pédagogique a été accompagnée et formée à la démarche d’enquête sur une QSV par l’équipe de recherche de recherche pour que les enseignants s’en emparent et la mobilisent pour construire leur scénario de séquence pédagogique.

L’expérimentation a permis de faire émerger les controverses que les élèves associent à l’agriculture biologique ainsi que leurs représentations et d’identifier les problématiques associées qui les préoccupent particulièrement.

La phase d’enquête, en cours de réalisation, associe des recherches documentaires papier, Internet, des rencontres d’acteurs sur le territoire et dans le milieu professionnel, des phases d’échanges et de débats. Les séances pédagogiques ont été filmées et ont fait l’objet d’un travail avec les chercheurs à partir du visionnage d’extraits vidéos. Les résultats permettront d’illustrer les risques perçus par les enseignants lorsqu’ils introduisent une thématique porteuse de questions particulièrement vives pour les élèves, les ressources mobilisées et les empêchements rencontrés

Plus d’infos sur le site QSV – LéA INQUIRE 2019-2022

 

Retrouvez sur la page Pollen Les LéA de l’enseignement agricole les trois précédents LéA et les résultats de leurs travaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Pilotage pédagogique des filières BTSA et professionnalisation des étudiants au LEGTA Françoise Rabelais, en Lozère.

A partir de divers constats (contexte sociétal, évolution des publics, certification par capacités) opérés en BTS ACSE et GPN, le LEGTA François Rabelais s’est engagé en 2017 dans une expérimentation pédagogique, avec le soutien de la DRAAF SRFD Occitanie.

Cette expérimentation a pour objet l’évolution du pilotage pédagogique des filières BTSA et pour finalité l’élévation du niveau de professionnalisation des étudiants.

Ce projet a permis un autre rapport équipe pédagogique/apprenants, davantage d’autonomie, de responsabilité, de confiance (apprenants et équipe) et bien sûr une meilleure réussite des apprenants, notamment des plus faibles.

Cette expérimentation exploite le potentiel des capacités en tant que moteur de la pédagogie et montre un bel exemple de pratiques pédagogiques construites collectivement à partir du cadre proposé par les nouveaux référentiels, mais aussi en prenant en compte les caractéristiques et les attentes des apprenants.

Découvrir en détail cette démarche d’expérimentation pédagogique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Un ensemble de 8 vidéos est destiné aux formateurs qui préparent et conduisent les entretiens d’évaluation en BP REA.

Vous pourrez visionner sur le site chlorofil.fr, à la page https://chlorofil.fr/diplomes/secondaire/bp/bp-rea/bp-rea-2017/video, un ensemble de 8 vidéos est destiné aux formateurs qui préparent et conduisent les entretiens d’évaluation en BP REA : en effet, si la pratique des oraux est courante en BP REA, conduire un entretien dans la perspective d’évaluer une capacité est une pratique assez différente. L’expérience a montré que ce n’est pas simple pour les formateurs et les évaluateurs.

Deux vidéos ne sont pas spécifiques au BP REA et présentent des repères valables pour tous les diplômes en UC.

  • Quelles expertises pour conduire un entretien d’évaluation en UC ?
  • Postures et techniques d’écoute pour favoriser l’expression du potentiel du candidat ou de l’apprenant

Quatre vidéos présentent les repères qui peuvent guider les formateurs comme les évaluateurs dans la conduite des entretiens d’évaluation en BP REA.

  • Quels modèles pour l’entretien d’évaluation en BP REA ?
  • Quelle conduite d’entretien d’évaluation pour la capacité 32 et les UCARE du BP REA ?
  • Quelle conduite d’entretien d’évaluation pour les capacités 2, 31, 4 et 5 du BP REA ?
  • Un entretien à mobiliser à plusieurs reprises au cours de la formation

Deux vidéos présentent le déroulement d’un entretien d’évaluation de la capacité C31 de deux apprentis du BP REA, Quentin et Antoine. Ces vidéos sont interactives : elles sont émaillées de commentaires qui permettent, au fur et à mesure, de faire des focus sur ce qui est important dans conduite de l’entretien.

Le mode d’emploi proposé en téléchargement (PDF, 150 Ko) décrit l’utilisation de toutes les fonctionnalités interactives

  • Entretien d’évaluation avec Quentin, candidat au BP REA
  • Entretien d’évaluation avec Antoine, candidat au BP REA

 

Pour vous mettre l’eau à la bouche, une exemple avec la vidéo : Quelles expertises pour conduire un entretien d’évaluation en UC ?

 

 

 

 

 

 

 

 




Effets du confinement sur l’activité des professionnels de l’enseignement : Une enquête de l’IFé.

La récente période de confinement strict a amené l’ensemble des acteurs de l’enseignement à une reconfiguration rapide et a priori très significative de leur activité professionnelle.

L’IFÉ-ENS de Lyon travaille depuis longtemps, dans le cadre de ses travaux de recherche, de formation et d’accompagnement des acteurs, sur la réalité des activités d’enseignement et d’appui à l’enseignement, ainsi que sur les conditions de travail des acteurs éducatifs.

Cette enquête s’inscrit dans le cadre de recherches articulant approches qualitative et quantitative, dont l’objectif est de comprendre les effets de court terme mais également de moyen-long terme de l’enseignement à distance mis en œuvre en contexte de confinement sur les activités de l’enseignement et de l’appui aux enseignants.

Il s’agit également de qualifier l’expérience vécue et de vous donner l’occasion d’exprimer votre point de vue en tant que professionnel-le sur cette période “extra-ordinaire”.

Le questionnaire s’adresse à l’ensemble des professionnels de l’enseignement et de l’appui à l’enseignement :

  •       Les enseignants du primaire, du secondaire, du supérieur et enseignants stagiaires ;
  •      Les personnels exerçant des missions de pilotage: chefs d’établissement, inspecteurs, directeurs d’école ;
  •       Les personnels exerçant des missions de coordination et personnels associés à l’enseignement : coordonnateurs de réseau, CPE
  •      Les formateurs exerçant auprès d’un public enseignant (formation initiale ou continue).

En prenant le temps d’y répondre, vous contribuez au développement d’une intelligence collective de l’évolution des professions éducatives et vous aidez l’IFÉ-ENS de Lyon et ses partenaires à construire des formes d’accompagnement adaptées.

Nous vous remercions par avance de votre participation en cliquant sur l’image ci-dessous :

http://enqueterecherche.ens-lyon.fr/enqueteifeconfinement

Pour toute question : enqueteifeconfinement@ens-lyon.fr

 

 

 

 

 




GLYPH’EAU Comment répondre à la société sur la question du glyphosate ? EPLEFPA des Sardières.

L’agriculture de conservation vit actuellement une crise : ayant fait figure de nouvelle agriculture (abandon du labour), elle est désormais pointée du doigt en raison de sa dépendance au glyphosate ; cette dépendance tend, dans le débat actuel, à prendre le dessus en termes d’image, sur les externalités pourtant appréciables (biodiversité, sol, temps de travail).

Les BTS ACSE ont été sollicités par un agriculteur en agriculture de conservation pour l’aider dans sa communication auprès du grand public. Ils ont travaillé pendant 15 jours pour répondre à la problématique « agriculture de conservation et glyphosate : que répondre à la société sur la question du glyphosate ? ».

Des temps d’enquêtes et d’échanges auprès d’une diversité d’acteurs ont permis d’explorer la complexité de la controverse et ont permis d’élaborer des réponses, illustrant différentes positions d’acteurs et différentes stratégies de conduite de systèmes de culture, chacune plus ou moins dépendante du glyphosate et plus ou moins durable dans leur rapport aux ressources communes et au territoire.

Découvrez en suivant ce lien la présentation détaillée de cette démarche, avec de nombreuses pièces jointes !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Tiers Temps et EPA2 : Les outils numériques sont-ils incontournables pour les projets ADT ?

Les outils numériques ont pris une place importante dans la vie professionnelle et personnelle. Utilisés comme outils d’accompagnement des systèmes de production, transformation, éducation, communication, commercialisation… que devient l’enseignement agricole face à ces outils de plus en plus perfectionnés?

Qu’apportent-ils à l’enseignement agricole et aux projets d’animation et de développement des territoires? Comment sont-ils utilisés? Interroge-t-on leur durabilité (consommation d’énergie, épuisement des ressources, obsolescence rapide des outils) ?

Les 2, 3 et 4 décembre 2019, ces questions ont été largement abordées lors des Journées des porteurs de projets Tiers temps et chef.fes de projet de partenariat, qui se sont déroulées à la Bergerie nationale de Rambouillet.

Vous pouvez découvrir le programme de ces journées et l’ensemble des actes en texte et en vidéos sur le site adt.educagri.fr

 

Nous vous proposons de découvrir une Synthèse des témoignages sur l’usage d’outils numériques par Philippe Prévost – Chargé des coopérations numériques à Agreenium (Institut agronomique, vétérinaire & forestier de France), grand témoin de ces journées.

 

Retrouvez l’ensemble des vidéos sur sur adt.educagri.fr

 

 

 

 

 

 

 

 




Un Cluedo scientifique : Qui a tué Camille Raquin ? à l’EPL de Pixérécourt.

Le « Cluedo scientifique » est une enquête policière à mener pour découvrir l’identité d’un assassin. Cela permet de faire prendre conscience aux élèves de comment progresse la science…

Dans le temps imparti, les équipes de joueurs ont à leur disposition le dossier d’instruction de l’affaire Raquin. Ils vont devoir compter sur leur sagacité et les avancées scientifiques pour faire éclater la vérité sur cet effroyable crime… Ils expérimentent ainsi, grandeur nature, la démarche scientifique.

Ce jeu a été créé pour une séance pluridisciplinaire (Philo / Physique-Chimie). Il a été ensuite ré-exploité en classe en lien avec des contenus disciplinaires, mais pas que…

Découvrez

« le Cluedo scientifique : Qui a tué Camille Raquin ? »,

lauréat du Prix du Public du Forum des Profs Innovants 2019 !

 

Ci dessous un exemple de ressource créé pour le jeu.

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Une journée de réflexion autour du projet LumoS « Lumière sur la Solidarité » à l’EPLEFPA de la Haute-Somme.

Le  projet LumoS – Lumière sur la Solidarité – porté par l’établissement de la Haute-Somme, en lien avec l’Institut Godin (centre de transfert en pratiques solidaires et innovation sociale) cherche à comprendre comment rendre les initiatives solidaires de l’établissement moteurs de l’innovation pédagogique et du développement des territoires.

Après une année et demi de mise en œuvre, cette présentation est l’occasion de revenir sur l’histoire de ce projet, la démarche LumoS, de présenter et d’interroger quelques initiatives pédagogiques.

 

Retrouvez ici l’intégrale de la présentation du projet LumoS. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Elevage de précision, un ensemble de 10 témoignages d’établissements

L’objet de cette série de témoignages est de mettre en lumière différentes situations pédagogiques, réellement mises en œuvre. Ces analyses de pratiques permettent de questionner l’élevage de précision et de voir concrètement ce que cela donne en formation.

Au total ce sont 10 témoignages qui présentent la conduite d’une activité pédagogique, dans un établissement, en lien avec l’élevage de précision. Chaque témoignage rappelle les objectifs pédagogiques, le contexte régional ou institutionnel, l’intégration dans la formation, l’évaluation de l’activité, sa mise en œuvre et le témoignage des apprenants.

Ces situations pédagogiques embrassent des domaines très divers, tels que :

  • La communication
  • La pratique d’élevage
  • La maintenance
  • L’analyse d’un projet d’investissement
  • La construction de modèles
  • La mesure par des capteurs
  • Le développement du sens critique.

Ce travail s’est réalisé dans le cadre d’un projet animé par Monique Varignier, inspectrice pédagogique de l’enseignement agricole, d’Emmanuelle Zanchi, animatrice du collectif Reso’them de la transition agroécologique/élevage de la DGER, Alexandre Burkhalter, enseignant en sciences et techniques des équipements agricoles, coordinateur licence professionnelle « Maintenance et technologie des systèmes pluritechniques: parcours GTEA et ARE » à Vesoul Agrocampus et de Pascal Pierret, enseignant chercheur à AgroSup Dijon.

Et bien sûr il faut remercier tous les contributeurs qui ont participé à cette analyse de situations pédagogiques.

 

10 témoignages sur l’élevage de précision.

Des colliers d’activité pour optimiser les performances de reproduction des vaches allaitantes à l’EPL du Bourbonnais Découvrir
Détecter et maitriser les boiteries dans son cheptel, à l’EPLEFPA de Rennes Le Rheu Découvrir
Réaliser une bande dessinée sur l’agriculture du futur, au Lycée agricole Albi-Fonlabour Découvrir
Raisonner l’investissement dans un dispositif d’alimentation automatisé avec comme point de départ un voyage d’études, à l’EPL du Bourbonnais Découvrir
Étudier les nouvelles technologies en élevage dans le cadre d’un module d’adaptation professionnelle, à la MFR de Loudéac. Découvrir
Analyser des données issues de capteurs pour interpréter l’information et aider à la prise de décision à AgroCampus Ouest Découvrir
Prise en main et utilisation quotidienne d’une installation de traite robotisée au CFA de Canappeville Découvrir
S’initier à l’élevage de précision et comprendre la logique de mesure et de traitement de l’information, à AgroSup Dijon. Découvrir
Vers une représentation objectivée de l’élevage de précision et de ses impacts, à AgroSup Dijon Découvrir
Mise en œuvre d’un robot de traite et opérations de maintenance préventive à Vesoul Agrocampus. Découvrir