1

Conduire un projet innovant en coopération « BTS-Ingénieurs » pour des systèmes aquaécologiques : Casdar TAE + Medusa

Pour la seconde année consécutive les étudiants de l’Institut Agro Rennes-Angers et les étudiants de BTS Productions Aquacoles coopèrent autour de la conception et de la mise en œuvre de circuits recirculés dans le cadre du projet CASDAR TAE+ Medusa. 

L’enjeu est double :

  • Produire des résultats tangibles pour les professionnels afin de tester l’intérêt de systèmes aquaponiques recirculés en tenant compte des dimensions techniques, écologiques et économiques ; En l’occurrence cette année il s’agissait de comparer les qualité organoleptiques de production en pleine terre et en aquaponie, mais également de mesurer la croissance des végétaux dans les différents systèmes,
  • Vivre une situation de pédagogie expérimentale, en associant futurs techniciens et futurs ingénieurs pour apprendre dans l’action à construire ensemble des solutions viables dans une perspective de transition aquaécologique.

De ces coopérations « dans le travail », il s’agit pour chacun d’apprendre ce qu’il y a à apprendre en lien avec sa formation, mais également de se construire une expérience de résolution de problème avec des personnes dont le parcours est un peu différent. Et, ce faisant, d’éprouver l’intérêt de coopérer avec des personnes porteuses de compétences et de regards complémentaires.

Après une première expérience malgré le contexte du Covid, les étudiants ont pu échanger « in real life » cette année, les étudiants BTS se rendant sur le site de l’Institut Agro à Rennes pour participer à une analyse sensorielle à partir de leurs productions et visiter une serre aquaponique « salée », quand les étudiants ingénieurs ont pu aller visiter le centre technique aquacole de Fouesnant pour prendre concrètement la mesure des installations et des enjeux.

Cette année, à la demande des étudiants de BTS, il s’agit pour les élèves ingénieurs de réaliser des analyses sensorielles pour tester la robustesse des productions de salades, fraises et  truites, issus de systèmes recirculés conçus par les étudiants de BTS, dans le but de commercialiser ces produits.

Alors, y-a-t-il des différences de qualité entre « en terre/en aquaponie » d’une part, mais également pour les truites entre un circuit ouvert/fermé ? Pour le savoir, nous vous proposons de d’accéder au témoignage complet de l’action et aux différentes vidéos des étudiants.

Le point de vue des étudiants de BTS Productions Aquacoles

Le point de vue des élèves Ingénieurs M1

François Guerrier, L’institut Agro Rennes Angers juin 2022




La pédagogie expérimentale dans la dynamique SAGER au Lycée de Fouesnant Bréhoulou (29)

Cheffe de projets de partenariat pour l’EPLEFPA de Brehoulou (29), Amélie Tagliaferro nous présente l’action SAGER dont elle coordonne l’animation.

Plus qu’un projet, SAGER est une dynamique née de problématiques territoriale rencontrées par les aquaculteurs, sur des enjeux  de qualité d’eau, mais aussi depuis quelques années de quantité d’eau du fait de périodes d’étiage plus longes et plus basses. Cette préoccupation amène à imaginer, construire et tester de nouveaux systèmes, plus résilients et moins gourmands en ressources (eau, énergie, matériaux).

Dans le cadre de cette dynamique qui s’inscrit pleinement dans le plan EPA2, la serre Medusa est actuellement en cours de finition. Si sa conception et et sa construction associe déjà les élèves et étudiants, l’enjeu est surtout de pouvoir accueillir et accompagner des porteurs de projets dans des expérimentations concrètes et produire des références étayées et fiables avant de lancer la production à taille réelle.

Pour les apprenants du Lycée, dans le contexte de transition vers l’aqua-écologie, l’enjeu est au moins triple :

  • Il s’agit d’apprendre et de développer ses capacités en testant et en expérimentant pour éprouver ses connaissances en action, et apprendre à agir en situation professionnelle,
  • C’est également de vivre « l’expérience de l’expérimentation » comme une situation professionnelle au même titre que d’autres ; En y prenant plaisir, c’est une façon de construire ses capacités à faire évoluer ses conceptions pour innover et s’adapter en fonction des situations,
  • Dans l’action de travail, c’est enfin l’occasion de permettre du dialogue en inter filière entre les mondes professionnels aquacoles et agricoles qui sont concernés par la ressource « eau ».

En attendant que les élèves finalisent les travaux de gros œuvre de la serre avec leur enseignants, l’heure est à la recherche de partenariats pour équiper la serre Medusa et accueillir les premiers porteurs de projets qui attendent de pouvoir lancer leurs expérimentations. Pour en savoir plus, nous vous invitons à écouter le reportage consacré à la présentation de la dynamique et de l’équipement présent sur le site : lien vers la vidéo de présentation de la dynamique par Amélie Tagliaferro :

François Guerrier, Agrocampus-Ouest

Amélie Tagliaferro, EPLEFPA de Fouesnant-Bréhoulou (29)

janvier 2020




EDAP : Expérimentation et Démonstration en AQUAPONIE à vocation Pédagogique

Aujourd’hui une des problématiques majeures des exploitations aquacoles est de traiter, voire de valoriser les effluents d’élevage. Cette démarche vise à une réduction des intrants et prélèvements d’eau, à une limitation des impacts et au maintien de la biodiversité.

C’est dans ce contexte que depuis 2013, l’équipe Aquaculture du LP de Guérande « Olivier GUICHARD » a développé une unité nommée : EDAP : Expérimentation et Démonstration Aquaponique à vocation Pédagogique.

L’aquaponie consiste à traiter et valoriser les effluents aquacoles par des cultures végétales associées. Ce système associe des poissons à d’autres cultures en hydroponie (légumes) et permet de limiter les prélèvements d’eau par un recyclage permanent.

 

Pour découvrir la fiche compète du Lycée de Guérande