Premier prix de la fondation Hypocrène dans la catégorie Enseignement Agricole pour le Lycée Bel Air

La Fondation Hippocrène en partenariat avec la Délégation aux relations européennes et internationales et à la coopération organise un concours intitulé « Prix Hippocrène de l’éducation à l’Europe ».

Ce concours consiste à présenter un dossier mettant en perspective un projet original élaboré par la classe avec son/ses professeurs mettant en jeu la citoyenneté européenne dans le cadre de la rencontre et d’échanges avec de jeunes européens, de la découverte d’une autre culture, d’une mobilité. Le lycée Bel Air a donc remporté le prix européen de l’enseignement agricole avec un projet intitulé : Developping soft skills for a successful carrier in retail ( Développer le savoir-être nécessaire pour réussir sa carrière professionnelle dans le commerce).

 

Découvrir en détail cette action.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Avec VITEA, projet Erasmus+ la taille de vigne innove au niveau européen !

Le projet de partenariat stratégique VITEA pour l’Enseignement et la Formation Professionnels du programme européen ERASMUS + a pour objectif le développement de l’employabilité en Europe des tailleurs de vigne. 

Conduit par l’EPLEFPA du Périgord il réunit 11 partenaires : 8 écoles, 2 prestataires de services et une institution éducative de 7 pays (Autriche, Espagne, France, Hongrie, Italie, Portugal et Slovénie).  La démarche européenne ECVET a facilité et dynamisé les travaux.

Qu’est-ce qu’ECVET ?
Le système européen de crédit d’apprentissages pour l’enseignement et la formation professionnels, désigné sous l’acronyme d’ECVET, est un instrument européen de la transparence des compétences et des qualifications qui vise à développer la mobilité pour tous et à favoriser les apprentissages tout au long de la vie. Plus spécifiquement, ECVET est un cadre technique dont les conditions de mise en œuvre permettent, le transfert, la reconnaissance et l’accumulation des acquis d’apprentissages validés à l’issue de mobilités en vue de l’obtention d’une certification professionnelle (diplôme, titre ou certificat).

Des outils partagés.
De 2015 à 2017 les partenaires ont en commun retenu 2 niveaux de tailleurs dans le Cadre Européen des Certifications puis défini les activités qu’un tailleur doit maîtriser. Ils ont alors construit les outils indispensables aux  évaluations et à la mobilité de tous les types d’apprenants (élèves, apprentis, adultes) : unités d’acquis d’apprentissage (lien vers les documents 2), grilles d’évaluation (lien vers documents 3), conditions des épreuves, documents de soutien aux mobilités.

Deux apprenants par niveau des 8 écoles partenaires ont expérimenté ces outils lors de 2 chantiers de taille à l’étranger : test à Conegliano en Italie (novembre 2016) puis évaluation réelle à Krems en Autriche (mars 2017).

Le guide opérationnel (lien vers document 1) du projet a l’ambition de proposer un kit pour la mise en place pédagogique et pratique de ces évaluations.                                                                                                

Les partenaires du projet VITEA envisagent de poursuivre ensemble sur la voie de la certification  européenne pour les tailleurs de vigne.

Documents :

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Une conception originale de la mobilité européenne au lycée de Bazas

Aux printemps 2015 et 2016, le CFPPA de Bazas a organisé, en concertation avec des partenaires européens une semaine de mobilité européenne particulière :

  • Des étudiants, élèves, apprentis et salariés adultes originaires de 5 pays, de tous âges se retrouvent dans une parcelle forestière avec une mission de gestion forestière. A la fin de la semaine, la mission doit être achevée.
  • La mission développe  le travail coopératif, la pratique de différentes langues européennes, les capacités de gestion forestière (inventaire forestier, mesures, décisions d’abattage), le dialogue intergénérationnel et plus globalement une culture forestière à l’échelle européenne.

Découvrir la description détaillée de ce projet Erasmus + et ses principes pédagogiques.

 

 

 

 




Quake : Mobilité académique d’élèves espagnols et français

Depuis le 2 octobre 2016, la mobilité académique est bien réelle entre des établissements de formation professionnelle espagnols et français.

La mobilité académique permet à un apprenant durant son parcours de qualification, de suivre des cours dans une école partenaire de la sienne. Cette mobilité se fait dans un module de formation encadrée par des enseignants dans des activités de face à face pédagogique, de travaux dirigés, ou visites d’entreprises. La mobilité académique qui a été organisée dans le cadre du projet Quake verra l’évaluation des acquis d’apprentissage et leur prise en compte dans l’obtention de la certification des jeunes.

quake_francais_pampelune .

Du 2 au 22 octobre 2016, ce sont donc trois apprentis de l’école d’agriculture de Carpentras (EPLEFPA) et deux élèves de l’école de Hasparren (Lycée Armand David) qui ont intégré l’école d’agriculture de Pampelune (Agroforestal).

 

 

quake_espagnols_carpentrasDans le même temps, six élèves de l’école d’agriculture de Pampelune se sont répartis en deux groupes de mobilté : trois jeunes à l’école d’agriculture de Carpentras et trois jeunes l’école de Hasparren.

 

quake_espagnols_hasparren

 

Les jeunes français en mobilité à Agroforestal vont sur former sur « l’installation et l’entretien d’un bassin, dans un espace paysager », les jeunes espagnols en mobilité à Carpentras sur « les murets en pierres sèches » et les jeunes espagnols en mobilité à Hasparren « les sols sportifs engazonnés »

 

 

Pour les élèves et apprentis français la mobilité et les apprentissages entre dans le cadre du parcours de formation et de qualification du baccalauréat professionnel « travaux paysagers ».

Cette période de 21 jours de formation dans des établissements partenaires a été rendu possible par un travail d’ingénierie pédagogique important entre les écoles, qui a été scellé dans des accords de partenariats entre les écoles et des contrats pédagogiques avec les jeunes.

Pour mener à bien cette période, tous les jeunes ont reçu une bourse de mobilité Erasmus +, dans le cadre du projet Quake.

 

Pour toute information complémentaire :

  • Juan Miguel Vicente : juanmiguel.quake@gmail.com
  • Gilles Tatin : gilles.quake@gmail.com

 

 

 




QUAKE, formation des enseignants européens

Du 16 au 20 novembre 2015 s’est tenu, à l’école d’horticulture de La Mouillère à Orléans, un séminaire européen dans le cadre d’un projet de partenariat Erasmus+, le projet QUAKE «Qualification knowledge ECVET».

Ce projet, d’une durée de 3 ans, doit permettre de construire un parcours de mobilité internationale pour les jeunes européens dans le cadre de leurs études professionnelles.

C’est dans ce contexte que 25 enseignants, 10 membres de l’équipe technique et trois experts issus de 5 pays européens (Belgique, Bulgarie, Espagne, France et Irlande) se sont réunis pour réfléchir et travailler aux conditions et modalités d’ouverture à l’espace européen d’une formation de niveau IV en aménagement paysager.ECVET_Groupe   

Après l’ouverture officielle du séminaire par Jean-Yves Foulon, président de l’école d’horticulture de La Mouillère, et Jean-Roch Gaillet, DRAAF Centre-Val de Loire, les participants ont travaillé sur les thématiques suivantes :

  • reconnaissance des acquis par le dispositif ECVET et modalités d’évaluation,
  • définition du profil métier de « référent mobilité » dans les établissements,
  • travaux sur les rubans pédagogiques de diplômes choisis dans les 5 pays,
  • appropriation des outils permettant la mobilité,
  • réflexion sur les acquis informels et non formels du point de vue des apprenants.

A l’issue de cette semaine très riche, des partenariats entre les établissements des pays représentés ont commencé à se nouer. Une deuxième phase de formation est prévue en ligne afin de finaliser les partenariats et construire les outils nécessaires aux échanges. Enfin, une troisième session regroupera ces mêmes enseignants à Bruxelles au deuxième semestre 2016, afin de faire un retour d’expérience sur les mobilités académiques réalisées.

L’ECVET (European Credit system for Vocational Education and Training) est un système européen de crédit d’apprentissages pour l’enseignement et la formation professionnels.

ECVET est un dispositif européen qui permet de :
– Reconnaître les acquis d’apprentissage dans le cadre d’une mobilité nationale ou européenne ;
– Promouvoir l’éducation et la formation tout au long de la vie.

Le dispositif ECVET est centré sur l’individu et basé sur l’approche par acquis d’apprentissage, qui sont définis en termes de savoirs, aptitudes et compétences nécessaires en vue d’obtenir une certification donnée.

Consulter le site de l’agence Erasmus :         http://www.agence-erasmus.fr/page/ecvet

Pour plus d’information, vous pouvez consulter le site web du projet : http://www.quakeprojet.eu/

Ou adresser un mail à : gilles.quake@gmail.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Moveagri : réseau social de préparation et de valorisation des stages à l’étranger.

Moveagri propose un espace d’échange et de préparation au départ en stage à l’étranger pour les jeunes de l’enseignement agricole public. La plate-forme permet une capitalisation des échanges d’expériences et s’insère dans une expérimentation qui vient non seulement fédérer les démarches des réseaux de l’enseignement technique agricole dans la préparation au départ et appuyer la mission de coopération internationale pour susciter une communication par les pairs, faciliter l’encadrement par les enseignants et encourager des expériences de mobilité individuelle type stage en entreprise/ONG à l’étranger.
Véritable outil de préparation linguistique et culturelle, cette plate-forme est une base de données interactive et un lieu de ressources pour les chargés de coopération internationale des établissements, les enseignants et formateurs mais aussi pour les jeunes souhaitant tenter une expérience à l’étranger.

 

Découvrir la présentation complète de ce projet…

 

 

Plan du site