GLYPH’EAU Comment répondre à la société sur la question du glyphosate ? EPLEFPA des Sardières.

L’agriculture de conservation vit actuellement une crise : ayant fait figure de nouvelle agriculture (abandon du labour), elle est désormais pointée du doigt en raison de sa dépendance au glyphosate ; cette dépendance tend, dans le débat actuel, à prendre le dessus en termes d’image, sur les externalités pourtant appréciables (biodiversité, sol, temps de travail).

Les BTS ACSE ont été sollicités par un agriculteur en agriculture de conservation pour l’aider dans sa communication auprès du grand public. Ils ont travaillé pendant 15 jours pour répondre à la problématique « agriculture de conservation et glyphosate : que répondre à la société sur la question du glyphosate ? ».

Des temps d’enquêtes et d’échanges auprès d’une diversité d’acteurs ont permis d’explorer la complexité de la controverse et ont permis d’élaborer des réponses, illustrant différentes positions d’acteurs et différentes stratégies de conduite de systèmes de culture, chacune plus ou moins dépendante du glyphosate et plus ou moins durable dans leur rapport aux ressources communes et au territoire.

Découvrez en suivant ce lien la présentation détaillée de cette démarche, avec de nombreuses pièces jointes !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Vienne, Saint Genis Laval : regards croisés d’étudiants sur un captage d’eau potable

Les lycées agricoles de Vienne (Isère) et St Genis Laval (Rhône) s’associent pour proposer à leurs étudiants en BTSA ANABIOTEC et GEMEAU, dans le cadre d’un suivi d’un captage d’eau potable, de se rencontrer pour mettre en synergie les angles d’approche de la qualité des eaux et les apprentissages (de terrain et de labo)…

Découvrez en détail cette action

 

 
En complément : la fiche action de ce projet sur le site du Réseau Eau : https://reseau-eau.educagri.fr

 

La vidéo sur Dailymotion

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




118 super héros aux Journées Atomiques de Auch, pour une science vivante, accessible et partenariale !

Entre Physique, Atomes et Super-héros, 118 élèves de filières générale et professionnelle et leurs enseignants ont conduit un projet scientifique où se sont côtoyés créativité, humour, art et culture sous le regard bienveillant et rigoureux des professeurs de l’établissement, de doctorants, astrophysicien et enseignants-chercheurs.

Le projet inter catégoriel et pluridisciplinaire s’est centré autour de la création d’une classification périodique des éléments des plus originales (disponible en ligne à compter du 01 février 2018) et de l’organisation d’ateliers pédagogiques ( le 01 et le 02 février) pour faire découvrir aux élèves une science vivante et accessible, mais aussi le vivre ensemble, l’art et la culture dans le cadre d’un partenariat multi-acteurs.

Découvrez en détail cette action originale !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Un MIL sur l’acceptabilité sociétale d’une installation avicole, au lycée du Mans.

Dans le cadre d’un MIL (module d’initiative locale) consacré à l’aviculture, l’idée est de permettre à des étudiants (BTSA ACSE 1) de se confronter à une question qui fait problème localement, d’en rencontrer les parties prenantes de cultures différentes (pas que les agriculteurs et industriels) et de faire un retour de leur travail à ces mêmes parties prenantes.

Chaque année, un sujet différent est choisi en concertation avec les partenaires professionnels. Ce travail pédagogique basé sur une démarche de problématisation passe par un recueil des représentations des jeunes, un outillage conceptuel pour mieux appréhender les visites et les interventions, et permet de construire différentes solutions.

 

Pour découvrir en détail le fonctionnement de ce MIL, avec document stagiaires, enseignants et vidéo !