Tour du monde Agro-Ă©cologie

Un Tour du Monde pour Enseigner l’Agroécologie

Cliquer pour agrandir

« Création d’outils pédagogiques sur l’agroécologie à travers le monde et retours d’expérience sur la pédagogie innovante à l’étranger »

Je m’appelle Opaline Lysiak et je suis enseignante en agronomie au lycĂ©e agro-environnemental d’Arras. J’ai choisi de partir un an, de septembre 2017 Ă  septembre 2018, Ă  la rencontre des agriculteurs et enseignants dans 12 pays aux contextes pĂ©doclimatiques, sociaux, Ă©conomiques et politiques très variĂ©s.

Ce que je recherche Ă  travers ce tour du monde c’est :

  • Produire des outils pĂ©dagogiques innovants Ă  base de vidĂ©os pour mieux transmettre les savoirs agroĂ©cologiques, en s’intĂ©ressant en particulier aux freins et leviers qui permettent de dĂ©velopper l’agroĂ©cologie
  • Etudier les mĂ©thodes pĂ©dagogiques des enseignants Ă©trangers, qui questionnent nos pratiques françaises et qui peuvent ĂŞtre adaptĂ©es dans nos Ă©tablissements.

Vous pouvez suivre sur cette page Pollen mes articles sur les pratiques pédagogiques étrangères que j’ai repérées pour leur caractère original, inspirant ou innovant.

 

La pédagogie Danoise appliquée en Pologne, l’exemple unique d’une formation en agriculture bio près de Varsovie

Opaline a rencontrĂ© une « Folk High School », sorte de mini UniversitĂ© oĂą les mĂ©thodes pĂ©dagogiques sont innovantes par rapport Ă  la pĂ©dagogie classique en Pologne. Une vingtaine d’étudiants ont choisi d’y participer pour se former Ă  l’agriculture biologique, mĂ»rir leur projet d’installation et dĂ©terminer s’il est rĂ©alisable. Lire l’article.

 

Ma découverte de l’éducation intégrale en Inde : grandir en conscience et créer avec les autres.

« En passant 15 jours Ă  Auroville en Inde, oĂą je venais plutĂ´t pour rencontrer des agriculteurs agroĂ©cologues, j’ai Ă©tĂ© embarquĂ©e dans un torrent d’innovation Ă©ducative. J’ai pu rencontrer 2 « pionnières » de l’éducation intĂ©grale, Marie François et Suzie, qui ont installĂ© les premières racines des Ă©coles d’Auroville ». Lire l’article.

 

Apprendre Ă  ĂŞtre agriculteur au Japon.

La population agricole japonaise vieillit sans renouveau. Politique agricole, prix des denrées agricoles, crise de natalité, appel des jeunes vers des métiers soit-disant plus gratifiants et moins pénibles… Les raisons de cette perte de dynamisme dans les campagnes sont multiples. Et si la pédagogie dans l’enseignement agricole avait sa part de responsabilité ?
Cet article explore des Ă©tablissements d’enseignement agricoles qui utilisent des mĂ©thodes « alternatives » par rapport au système Ă©ducatif japonais classique. Lire l’article.

 

Au Québec, une armée de paysans bio-leaders en devenir.

Au QuĂ©bec, mon rĂ©seau agricole naissant m’amène Ă  la Ferme-Ă©cole du CĂ©gep de Victoriaville, oĂą poussent fruits et lĂ©gumes bio, fertilisĂ©s par beaucoup de crĂ©ativitĂ©, et oĂą germent les projets d’apprentis paysans prĂŞts Ă  conquĂ©rir les Ă©tals. Lire l’article.

 

A Kalø, une comparaison des systèmes d’enseignement agricole français et danois.

En juin 2018 j’ai eu la chance de m’immerger une semaine dans l’atmosphère de l’Ă©cole « Global Organic Farmer » situĂ©e Ă  Kalø au Danemark. Une approche originale de l’agroĂ©cologie et une comparaison des systèmes français et danois. Lire l’article.

 

A Arras, cours, stages, exploitation du lycée: les BTS APV  catalysent le partage de données pour l’agroécologie.

De passage Ă  Arras, son Ă©tablissement d’origine, Opaline Ă©labore avec ses collègues et des partenaires un Ă©cosystème pĂ©dagogique qui prend appui sur une application collaborative de collecte de donnĂ©es agronomiques. Lire ce tĂ©moignage.

 

Mon projet, mes partenaires, mes fils d’actualitĂ©.

Voici la vidéo qui présente mon projet,  et la page de mon financement participatif Miimosa :

Je remercie tous les partenaires qui me soutiennent dans ce projet.

Les analyses de pratiques agroécologiques et les outils pédagogiques seront disponibles:

Et vous pouvez suivre ma progression :