Au LPA de Dunkerque, grâce à la médiation par les pairs, les élèves développent de nouvelles compétences sociales

La « Médiation par les pairs » est un dispositif expérimenté par Supagro Florac depuis deux ans dans l’enseignement agricole public qui vise à former les apprenants et les adultes de la communauté éducative à la gestion de conflits et aux techniques de médiation.

Autour d’une cellule composée d’élèves et d’adultes accompagnés pendant plusieurs mois par la médiatrice professionnelle E. Collard, nous faisons le pari de pérenniser cette expérience en permettant à nos élèves médiateurs, acteurs volontaires et bienveillants, d’être avec nous les gardiens d’une atmosphère de « bien-vivre ensemble » au lycée.

 

Découvrir en détail cette action

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Un conseil coopératif au LEGTPA de Brive Voutezac

Le lycée de Brive Voutezac a développé avec l’aide de Montpellier Sup AGro Florac un conseil coopératif, animé par les élèves.

La mise en place du conseil coopératif dans cette classe de 3ème vise deux objectifs :
– faire le point sur les problèmes ou éléments positifs vécus au sein du groupe classe.
– trouver des solutions collectivement pour éviter les conflits, résoudre les problèmes.

Elle permet aux adultes et aux jeunes d’échanger sans jugement sur la vie de la classe, de partager les responsabilités sur certains problèmes et d’être force de propositions.

L’animation du conseil par les élèves doit être accompagnée par les enseignants.

Découvrez la description complète de cette action, qui sera présentée lors des ateliers des deuxièmes rencontres de l’innovation pédagogique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 




La marche, pour une pédagogie d’immersion engageante, au CFA de Seine-Maritime site d’Yvetot

Le CFA de Seine-Maritime site d’Yvetot accueille un public en manque de repères, qui a besoin de se construire rapidement un cadre de travail et de se (re) familiariser avec des règles qui permettront à chacun de prendre sa place afin de favoriser son insertion scolaire et professionnelle.

Pour accélérer ce processus d’intégration qui est stratégique pour les apprentis comme pour les enseignants, le CFA est en démarche de semaine d’immersion depuis de nombreuses années pour travailler autrement avec les jeunes en difficulté et prendre en compte ce moment particulier de découvertes mutuelles.

Cette semaine d’immersion n’est pas prévue en début d’année par hasard. Elle est réfléchie pour servir de fil conducteur pour l’année de formation. Elle vise deux objectifs :

  • d’une part de connaître et de repérer rapidement les jeunes en difficulté pour mettre en place un accompagnement approprié,
  • d’autre part, dans le cadre de l’entrée capacitaire, il s’agit de relever les différentes entrées possibles qui serviront dans la démarche de validation d’un CCF portant sur les capacités mobilisées à partir de cette semaine d’immersion.

A la rentrée 2016-2017, en partenariat avec l’équipe de l’Institut d’éducation à l’agro-environnement de Florac, nous testons une formule originale pour cette semaine d’immersion : “la marche itinérante”, avec une approche éco-sensible dans les différents ateliers qui ont jalonné notre parcours.

Les premiers résultats nous incitent à poursuivre ! En effet, la démarche s’est révélée immédiatement très efficace, avec un changement opéré chez nos apprenants entre le début de la semaine et la fin : des apprentis plutôt négatifs, peu souriants et renfermés se sont révélés très impliqués et pleins d’entrain en fin de randonnée, s’impliquant jusqu’au compte rendu réalisé auprès de leurs camarades et de leurs formateurs.

Au final, nous retenons que la marche est une manière détournée et innovante de travailler des capacités sociales et physiques des apprenants. Cette semaine a donné aux jeunes une grande confiance en soi. “J’ai réussi” “je suis allé au bout” …. Des mots que l’on n’entend pas si souvent dans la bouche de nos apprentis !

Actuellement nous réalisons un bilan complet de cette action en vue de le reprogrammer l’année prochaine en l’améliorant.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à nous contacter et à consulter notre témoignage

Maria Saulnier, Laurent Garreau, CFA de Yvetôt




Journée citoyenneté et bien vivre ensemble au Lycée Louis Pasteur de Marmilhat

Dans le cadre du projet d’établissement et projet vie scolaire, une journée d’information et d’échanges est proposée aux élèves entrants à partir des constats suivants : phénomènes récurrents de groupes et de harcèlement entraînant des situations de mal-être profond, difficultés dans l’acceptation de la différence et intolérance, difficultés d’intégration, forme de sexisme et de violence verbale, pratiques addictives (jeux en ligne, consommations…) pouvant mettre en péril le bon déroulement de la scolarité, et plus généralement la santé physique et psychologique des jeunes, difficultés à gérer ses émotions, son stress  et méconnaissance par les étudiants des structures et des dispositifs qui leur sont dédiés.

 

Pour découvrir la description détaillée de cette action