Une émission de la web radio de l’institut français de l’éducation sur l’agro-écologie dans l’enseignement agricole.

Kadecol est une émission de radio de l’IFé, diffusée sur internet et qui propose chaque mois trois émissions autour de l’éducation, sur des thèmes variés : recherche en éducation, actions de terrain, regards d’experts, actualités de l’Institut français de l’Éducation, sujets nationaux et internationaux…

Cette fois c’est l’enseignement agricole et plus particulièrement l’enseignement de la transition agroécologique qui est à l’honneur, avec Isabelle Gaborieau, cheffe de projet « pédagogie » à la Bergerie Nationale, et Patrick Mayen, professeur émérite en sciences de l’éducation.

Vous pouvez écouter cette émission sur le site Kadecol et aussi télécharger le fichier en mp3.

 

L’IFé a eu la bonne idée de proposer quelques ressources complémentaires :

– Les 12 messages clés pour enseigner la transition agro-écologique en Bac Pro CGEA en courtes vidéos (projet réalisé par cinq établissements dont la Bergerie Nationale et AgroSup Dijon)

– Mayen P., 2013, « Apprendre à produire autrement : quelques conséquences pour former à produire autrement », Pour, vol. 219, no. 3, pp. 247-270

– Gaborieau I. et Peltier C., 2016, « Regards croisés vers un enseignement agricole en 2040 », Pour, vol. 232, no. 4, pp. 131-146

– Gaborieau I., Peltier C. et Blanchard C., 2018, « Positionner des projets éducatifs dans l’enseignement agricole en lien avec la transition agro-écologique. Conception et expérimentation d’un outil », Pour, vol. 234-235, no. 2, pp. 171-181

– Gaborieau I. et Mayen P., 2018, « Étude comparée de deux pratiques enseignantes dans le cadre de l’accompagnement de la Transition agro-écologique », Éducations, vol. 2, no. 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Un guide « par et pour le référent Enseigner à Produire Autrement ».

Les référents « Enseigner à Produire Autrement » ont contribué, durant quatre années, au déploiement du premier plan Enseigner à Produire Autrement. A l’issue de ces quatre ans, le collectif des différentes institutions du Dispositif National d’Appui qui a suivi et animé le groupe des référents a organisé une capitalisation d’expériences vécues par ces référents (ENSFEA pilote, Agrosup Dijon, SupagroFlorac, CEZ Rambouillet, AgroCampus Ouest et collectif Réso’them). L’objectif de cette capitalisation est double : dresser un bilan, même non exhaustif, des actions menées et expériences vécues par les référents et extraire, de cette analyse, des enseignements dans la perspective du second plan Enseigner à Produire Autrement.

Cela prend la forme d’un « Guide par et pour le référent Enseigner à Produire Autrement » organisé en quatre chapitres donnant chacun à voir un angle d’analyse particulier des actions menées par les référents.

  • Chapitre 1 : Pilotage et organisation de l’activité des référents régionaux.
  • Chapitre 2 : Rôle des référents dans la mobilisation des exploitations agricoles et ateliers technologiques pour enseigner la transition agroécologique
  • Chapitre 3 : La fonction pédagogique des référents EPA
  • Chapitre 4 : Rôle et impacts des référents EPA dans les projets de transition agroécologique multi-partenariaux dans les territoires

Ce guide est à télécharger sur chlorofil.fr

De nombreux témoignages d’établissements engagés dans ce plan Enseigner à produire autrement sont à consulter sur Pollen :

L’instruction au sosie ou comment décrypter une situation professionnelle. Lycée Agricole du Mans.
Concevoir et implanter un verger maraîcher au sein du territoire. EPLEFPA des Flandres
Comment enseigner avec un CASDAR ? Exemple en BTSA ACSE par apprentissage avec le CASDAR Luz’Co à l’EPLEFPA de Cibeins.
Accompagnement et amélioration itérative d’une étude de cas « Gestion de la haie » en BTSA à Melle.
Valoriser les stages des Bac pro CGEA et des BTS Acse sur l’exploitation agricole du lycée de Fontaines
Au lycée agricole Edgard Pisani, en Haute-Marne, une progression pédagogique qui interroge les systèmes polyculture-élevage.
L’agro-foresterie : un projet fédérateur au sein de l’EFPLPEA Georges Pompidou à Aurillac
Un MIL sur l’acceptabilité sociétale d’une installation avicole, au lycée du Mans.
Enseigner le sol autrement à l’EPLEFPA de la Baie de Mont Saint Michel
Au Lycée du Valentin, des élèves et des enseignants associés à l’évolution de l’exploitation, pour une pédagogie collaborative.
En Normandie, l’enseignement agricole dynamise ses partenariats pour mieux enseigner à produire autrement.

Et bien d’autres choses, en utilisant la recherche plein texte, par région ou par critères.

 

 

 

 

 

 

 

 

 




En Normandie, l’enseignement agricole dynamise ses partenariats pour mieux enseigner à produire autrement.

En 2013, les établissements d’enseignement agricole de Vire et du Robillard ont répondu à un appel à projet pour disposer d’un chef de projet à plein temps et ainsi approfondir la dynamique entre pédagogie, expérimentation et développement agricole autour de la thématique de l’Autonomie alimentaire des troupeaux laitiers Normands.

 

Pour découvrir en détail cette action

 

Et aussi cette vidéo très complète.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Utiliser les projets collectifs pour rénover la pédagogie et les apprentissages, au LEGTA de Carcassonne.

En 2013, le LEGTA Charlemagne de Carcassonne a décidé de s’inscrire dans le dispositif Tiers Temps pour réaliser un projet intitulé : « Agriculture et biodiversité : symbiose ou parasitisme ».
Cette démarche visait à relancer les partenariats techniques et pédagogiques en prenant appui sur l’exploitation. Il s’agissait  également de proposer, à l’échelle de l’établissement, un projet faisant sens auprès des différentes filières de formation et du territoire.
Ces évolutions ont dynamisé le travail collectif des équipes éducatives, renforcé les partenariats et l’autonomie des apprenants dans leurs apprentissages. 

Pour découvrir le détail de cette action…

 

 

 

 




La lettre des référents régionaux « Enseigner à Produire Autrement »

Dans la cadre du plan «Enseigner à Produire Autrement» plus d’une centaine de référents régionaux ont été nommés.

Une lettre d’information est régulièrement publiée à destination des acteurs
de l’enseignement agricole pour communiquer sur les actions engagées,
les événements à venir et les ressources réalisées dans le cadre de ce plan.

Vous pouvez découvrir en pièce jointe la 9ème lettre d’information, de juin 2017 à destination des acteurs, qui présente une variété d’actions et de ressources

Pour tous renseignements, vous pouvez contacter Roger Brouet (roger.brouet@educagri.fr), Montpellier SupAgro site de Florac,  ou Béatrice Degrange (beatrice.degrange@educagri.fr), AgroSup Dijon Eduter.

Bonne découverte !

 

 

 

 

 

 

 




La Normandie innove et c’est à découvrir dans la lettre « Enseigner à produire autrement en Normandie »

La région Normandie crée une nouvelle publication dans le cadre du programme régional « Enseigner à produire autrement », la lettre  « Enseigner à produire autrement en Normandie ».

Cette parution trimestrielle vise à informer des innovations techniques, pédagogiques et partenariales pour produire et enseigner autrement en Normandie.

 

Au sommaire de ce N° :

  • Enseigner le sol autrement
  • Mise en place du plan d’action CARBON DAIRY de l’exploitation
  • L’approche stratégique de l’exploitation agricole
  • Un voyage d’étude agro-environnemental
  • Le comptage des carabes.
  • Essais de semis direct sous couvert permanent
  • Pôle de compétences pédagogiques et de références en Normandie
  • et d’autres surprises…

 

La lettre est à télécharger sur le site de la DRAAF Normandie : draaf.normandie.agriculture.gouv.fr

 

 

 

 

 

 




Un MIL pastoralisme à Rochefort Montagne

 

A Rochefort Montagne, les étudiants de BTS GPN travaillent en collaboration avec le Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne dans le cadre d’un MIL pastoral : ou comment les brebis Rava du lycée contribuent, grâce à un plan de gestion pastoral établi par les étudiants (avec la méthode de diagnostic Mil’ouv), à entretenir les milieux ouverts sur les puys. Une initiative qui peut favoriser le tourisme et servir d’exemple pour les agriculteurs locaux.

 

Consulter la description complète du MIL pastoral du lycée agricole de Rochefort Montagne

 

Milouv2 Milouv4

 

MIL’OUV c’est quoi ?

Le projet Life+Mil’Ouv a pour objectif de contribuer à améliorer l’état de conservation des habitats agro-pastoraux en région méditerranéenne et sub-méditeranéennes en accompagnant la mise en œuvre de référentiels éco-pastoraux mis à jour ainsi qu’en favorisant la diffusion d’informations, de méthodes et de conseils adaptés, à destination de l’ensemble des acteurs concernés.

Créée dans le cadre du programme, la méthode de diagnostic éco-pastoral Mil’Ouv est disponible et Milouvtéléchargeable en ligne sur idele.fr . Cette méthode est issue d’un travail de mutualisation de méthodes et outils déjà existants afin de les adapter au diagnostic des milieux ouverts. Son originalité repose sur un échange continu entre les techniciens pastoralistes, écologues et l’éleveur. Elle a pour objectif de comprendre le fonctionnement de l’exploitation, de porter un diagnostic et d’accompagner les éleveurs vers une gestion éco-pastorale des milieux ouverts.

Le projet Mil’ouv est porté en France par le Conservatoire des Espaces Naturels de Languedoc Roussillon, l’Institut de l’élevage, le parc national des Cévennes et Montpellier SupAgro.

 

Voir ci-dessous la vidéo de la construction de l’outil Mil’ouv.

Construction de l’outil de diagnostic d’exploitation from Institut de l’Elevage on Vimeo.