Liste des actions

Utiliser Engèle et mieux coopérer en classe pour une perspective agroécologique

LEGTA Théodore Monod, Bretagne

55 avenue Bouvardière

 35650 Le Rheu

Tél : 0299297345
Site web : http://www.theodore-monod.educagri.fr/
Responsable : Claudine Leguen , claudine.leguen@educagri.fr
Rédacteur de la fiche : François Guerrier Lise emeraud, Intervenant sur l’appui à l’innovation pédagogique
, francois.guerrier@agrocampus-ouest.fr
Chef de projet : Lise Emeraud , lise.emeraud@educagri.fr

DESCRIPTION SYNTHETIQUE DE L’ACTION

Agir pour réduire l’impact environnemental : Comment apprendre autrement ?
Exemple d’un jeu sérieux en production porcine, le simulateur pédagogique Engèle

A l’origine de l’action

Au Lycée Théodore Monod, nous utilisons le simulateur Engèle depuis plusieurs années, pour aider à appréhender des savoirs scientifiques, mais également pour créer les conditions d’une mise en question et de débats au sein de la classe sur les choix technico-économiques réalisés par les étudiants.

La question de départ

Comment amener les (futur-es) professionnels à mieux comprendre les interactions entre les pratiques et les impacts environnementaux ?

De nombreuses ressources et données scientifiques existent sur ces sujets, mas ne sont pas ou peu mobilisées et appropriables par les étudiants. Comment intéresser les apprenants pour s’engager dans des apprentissages qui sont considérés comme étant :

  • théoriques, abstraits, inutiles ?   C’est la question de l’utilité des savoirs : à quoi cela peut me servir demain ?
  • associés parfois à de l’idéologie  ? Cela renvoit selon-nous à la valeur et aux représentations sociales associés aux savoirs à apprendre, : Que pense mon groupe social de ses savoirs ?
  • difficiles à appréhender /comprendre ? Cela questionne selon nous la nature des savoirs dont il ne faut pas nier la complexité : Suis-je capable de réussir à comprendre ? C’est également la notion de sentiment d’efficacité personnelle que l’on trouve dans la ththéorie de l’apprentissage social de A.Bandura.

Des principes pédagogiques

  • Partir de situations concrètes (sens, utilité, réalisme), manipuler les “concepts”, résoudre  des problèmes (choses en tension/interaction), des énigmes (conflits cognitifs),  enquêter,
  • Apprendre en faisant (cf dimension productive et constructive de l’activité), comparer, évaluer (voir les effets, échanger avec les autres, …),
  • Mobiliser une ressource de type “jeu sérieux “ avec des principes d’ergonomie : utilité, utilisabilité, appropriabilité.

Le protocole de la séance

Les étudiants qui sont interviewés dans le film ci-dessous ont utilisé le simulateur pendant une bonne heure. Ce sont des étudiants de BTSA ACSE dont la plupart ne dispose d’aucune référence sur l’élevage porcin.

Le principe a été de poser le problème suivant : « vous avez un atelier porcin « moyen » avec 50 hectares et un UTH. Votre conjoint vient s’installer avec vous. Que faire pour que l’exploitation soit vivable ?  » puis de laisser faire les étudiants.

Les élèves en binôme ont défini une exploitation, puis les résultats de chacun ont été comparé ainsi que la stratégie sous-jacente : maximisation des animaux présents où valorisation par des labels par exemple. Avec une acceptation et un intérêt pour la diversité comme autant d’expériences partagées et mises en débat !

Les effets constatés

– Un engagement des étudiants sur des sujets difficiles à aborder pour eux comme pour leurs enseignants

– Une coopération accrue entre enseignant et étudiants, mais aussi entre étudiants

– Une recherche de compréhension des phénomène et dont une mise en question spontanée

– Un niveau sonore traduisant l’engagement de chacun !

– Un plaisir à apprendre et à se questionner !

Quelques résultats concernants l’usage d’Engèle :

  • Rend possible  l’apprentissage des phénomènes complexes visés, (critère d’efficacité),
  • Évolution du rapport au savoir car orienté “la résolution de situations professionnelles concrètes”,  (critère du sens et de l’utilité, mais aussi de la crédibilité),
  • Rend visible les impacts environnementaux (critère de l’appropriabilité) et  “que l’on peut réussir “ (critère de l’efficacité personnelle) !
  • Est facile à prendre en main (utilisabilité) car il est simple et fait de la place aux utilisateurs, à leurs centres d’intérêts et à leur créativité  (enseignants et apprenants),
  • Invite au questionnement et donc… à l’envie d’en savoir plus (cf la relation éducative),
  • Encourage le débat et la production de connaissances en collectif (cf conflit sociocognitif > conflit cognitif).
Mais le mieux est encore de visionner le témoignage des élèves et de Lise Emeraud, enseignante de la classe BTSA ACSE 1 au Lycée du Rheu !
François Guerrier, Agrocampus-Ouest
Novembre 2019

 

FICHIERS A TELECHARGER

Descriptif : Diaporama présenté lors des journées finales du RMT Elevage et Environnement
Agir-2-Guerrier-Emeraud.pdf

VIDEOS


 

Mots-clés : Agroécologie, Autoformation, Autonomie, Décrochage Ancrochage, Evaluation, autoévaluation, Exploitation agricole, halle, atelier, Motivation, engagement, Numérique éducatif, Pédagogie par le jeu. Jeux sérieux, Pluridisciplinarité (multi)

Voie de formation : Voies mixtes
Niveau de formation : Tous
Initiative du dispositif : Locale
Structure d’appui : Etablissement National d’Appui
Référent : Christine Di-meglio ,christine.di-meglio@agriculture.gouv.fr

Etat de l’action : En cours
Nature de l’action : Innovation
Etablissement National d’Appui : Agrocampus Ouest
Action du Dispositif National d’Appui : Pollen

 

COMMENTAIRES

Aucune entrée trouvée

Ajouter un commentaire