Les LéA de l’enseignement agricole

Les LéA, les « Lieux d’éducation Associés »

L’ENSFEA, en partenariat avec l’IFé, l’Institut Français d’Éducation, accompagne plusieurs établissements de l’enseignement agricole avec le dispositif « LéA« .

Les LéA sont des « Lieux d’éducation Associés », des établissements qui deviennent les creusets de recherches en éducation, par l’action conjointe entre chercheurs et acteurs du terrain. Trois LéA ont été lancés en 2016 dans l’enseignement agricole :

Voir la page LéA sur le site de l’ENSFEA

 

LéA « Analyse du travail de proviseurs-adjoints de lycées agricoles » Rés’APE

Responsable recherche : Hélène VEYRAC

Il s’agit de décrire des variabilités d’activité des directeurs-adjoints dans des situations de travail où des enseignants sont impliqués. Qu’est-ce qu’un personnel de direction « se donne à faire » (quelles sont ses normes professionnelles) ? Ces auto-prescriptions sont-elles associées à des actions efficaces : l’activité a-t-elle l’impact espéré ?

L’analyse de l’activité se fait par auto-confrontation et allo-confrontation collective,
sur la base de vidéo de situations réelles et des commentaires des acteurs impliqués dans la situation filmée (enseignants, CPE et proviseurs-adjoints).

Poster: Dans quelles conditions le LéA « analyse du travail des directeurs-adjoints de lycées agricoles » permet d’organiser et de diffuser des questionnements sur l’éducation ? »

Sur Pollen, lors des rencontres nationales de l’innovation pédagogique 2017, atelier : Enseignants et directeurs adjoints, quel collectif idéal pour accompagner le changement ?

Voir la présentation de ce LéA sur le site de l’IFé

 

LéA MESNEA : Médiations des savoirs et ESpaces d’apprentissage à l’aune du Numérique éducatif dans l’Enseignement Agricole

Responsable recherche : Cécile GARDIES

Le projet initial d’un groupe de l’équipe pédagogique de Tulle-Naves concerne la lutte contre le décrochage des élèves de 3ème, décrochage entendu comme un désintérêt pour l’apprentissage et non nécessairement comme le départ de l’établissement ou du système scolaire. Pour ce faire, ils ont testé de nouvelles pratiques d’enseignement afin de travailler sur la motivation et redonner le goût et du sens aux apprentissages. Pour ne citer qu’une partie de ces dispositifs, il s’agit par exemple de la mise en place de séances interdisciplinaires, de la réorganisation des espaces et des temps d’enseignement et d’apprentissage qui impliquent donc de nouvelles pratiques ou encore de l’utilisation du numérique dans les séances d’enseignement.

Poster : « Évolution des pratiques d’enseignement et nouveaux espaces d’apprentissage :
leviers de réussite des élèves ? »

Sur Pollen :

Voir la présentation du LéA « Médiation numérique des savoirs et réussite scolaire » sur le site de l’IFé

 

LéA « Question Socialement Vive agroécologie »

Responsable recherche : Jean SIMONNEAUX

Les équipes éducatives se questionnent sur les stratégies didactiques à mettre en œuvre, les manières de prendre en compte les incertitudes et les controverses liées aux questions soulevées par la transition agroécologique des systèmes agricoles français. Dans ce contexte, la formation en milieu professionnel fait vivre aux apprenants des tensions entre des savoirs non stabilisés, parfois controversés, des pratiques sociales et professionnelles en reconfiguration et des savoirs et pratiques socioprofessionnelles considérées comme valides ou qu’ils considèrent comme telles : ces situations se révèlent déstabilisantes et brouillent les repères des apprenants (Frère, 2014).

Comment gérer ces tensions vécues en milieu professionnel dans la formation ? Jusqu’où les apprenants et les équipes pédagogiques peuvent devenir des acteurs de cette transition et la soutenir ? Comment interviennent les actions techniques et pédagogiques des exploitations agricoles des établissements scolaires dans cette tension potentielle entre discours scolaire et discours professionnel ?

Dispositifs didactiques à l’interface des espaces scolaire et professionnel sur l’agroécologie (résumé, poster)

Voir la présentation du LéA « QSV agroécologie – Figeac et Venours » sur le site de l’IFé