En partenariat avec l’IFé, trois recherches LéA (Lieux d’Education Associés) dans l’enseignement agricole.

Depuis 2016, la DGER soutient des projets de recherche collaborative, contractualisés sous la forme de Lieux d’Education Associés, LéA, soit un partenariat entre une équipe de recherche et un ou plusieurs établissements scolaires ou de formation et l’institut français pour l’éducation, IFé.

Depuis la rentrée 2019, 3 projets concernant des LéA de l’enseignement agricole sont en phase de recherche :

1-      Un projet conduit par l’unité de recherche en sciences de l’éducation d’Agrosup Dijon et l’école nationale des industries du lait et de la viande portant sur la place et le rôle des ateliers technologiques dans la pédagogie.

2-       Un projet conduit par l’unité de recherche en sciences de l’Education de l’ENSFEA en partenariat avec le laboratoire EPSYLON de l’université de Montpellier et 3 lycées agricoles des régions Aquitaine, Auvergne-Rhône Alpes et Occitanie ayant pour thématique l’accessibilité numérique pour les publics porteurs de troubles des apprentissages. Un éclairage particulier portera sur les gestes pédagogiques des enseignants pour accompagner les apprenants via des supports pédagogiques accessibles et dans l’utilisation d’aides techniques : outils informatiques et de logiciels adaptés. Présentation du projet sur accesslab.ensfea.fr

3-      Un dernier projet conduit par l’unité de recherche en sciences de l’éducation de l’ENSFEA et un lycée professionnel d’Occitanie est consacré à la place des questions socialement vives (QSV) dans les projets pédagogiques et leurs liens avec les stratégies didactiques dans le cadre de l’éducation à la transition agro-écologique. Lien vers le site du projet qsv.ensfea.fr

 

LéA ENILVEA

Unité de Recherche Formation et Apprentissages Professionnels d’AgroSup Dijon

Les travaux de recherche concernant les ateliers technologiques, leur place et leur rôle dans les curriculums de formation professionnelle sont rares, d’où l’intérêt de soutenir ce projet. Ils ont révélé que les mises en situation dans les ateliers semblaient souffrir des mêmes difficultés que celles rencontrées par les situations en entreprises, à savoir :

  • difficulté à formaliser ce qui est visé, à évaluer ce qui s’y apprend
  • difficulté à construire des scénarios pédagogiques d’usage allant au-delà de l’apprentissage « sur le tas » ;
  • difficulté pour les apprenants à « faire le lien » avec ce qui s’apprend dans les situations d’enseignement en classe ou en travaux pratiques.

L’hypothèse de travail de ce Léa est qu’une ingénierie didactique et pédagogique plus lisible permettrait d’optimiser davantage cette contribution des ateliers à l’atteinte des objectifs qui leur sont assignés.

A cours de cette première année, l’unité de recherche s’est attachée à faire un état des lieux de la « pédagogie » des ateliers en observant plusieurs situations d’enseignement de BTS STA

1) en classe – séances de préparation des semaines en atelier et de « débriefing » de l’expérience vécue en atelier,

2) et en ateliers – séances en laiterie et en salaison,

et à conduire des entretiens semi directifs auprès des enseignants, des moniteurs et des apprenants centrés sur la formation et le rôle qu’y jouent les ateliers.

La deuxième année va reproduire ces observations afin d’analyser les évolutions, notamment en fonction de la progression des élèves. Selon les choix fait avec les acteurs de l’ENILV, elle pourra consister à mettre « sous observation » des modifications dans les situations d’enseignement utilisant les ateliers.

Plus d’infos sur le site de l’IFé ife.ens-lyon.fr

 

LéA Handi@ccess Scolagri

UMR Education Formation Travail et Savoirs
Thématique(s) Ifé : Le numérique en éducation et formation

Ce LéA est consacré à l’accessibilité numérique pour les publics porteurs de troubles des apprentissages.

Les enseignants et les chercheurs impliqués dans cette recherche collaborative s’intéressent aux moyens de compensation des difficultés des troubles Dys, via l’utilisation d’outils numériques adaptés.

Une première étape consacrée à l’appropriation du concept de recherche collaborative a été réalisée collectivement avec les parties prenantes lors d’un séminaire de lancement, puis consolidé lors de visites dans les établissements ou par visio-conférences.

En amont de la collecte de données, un travail spécifique a été réalisé sur le choix des outils de  collecte des données, comme par exemple les questionnaires adressés aux apprenants. Un travail d’analyse est en cours sur des séances filmées. Des supports de communication dédiés ont été mis en place pour faciliter une collaboration entre tous les membres du groupe, comme un affichage de l’avancement des projets et des résultats obtenus (wiki, blog Ifé, zotéro, liste de diffusion).

Cette première année, des réalisation concrètes ont été mises en place, comme un espace dédié avec des outils numériques au CDI d’Auzeville et la création d’un groupe de « référents livres audios » ; Au Lycée d’Olon St Marie, un travail sur l’accessibilité des supports pour les dys et l’intégration de tableaux interactifs lors des cours de maths et de physique chimie Un travail d’analyse de ces séances filmées est en cours ; Au lycée de Marmilhat les enseignant ont mis en place des actions de sensibilisations de leurs collègues sur les troubles Dys et sur la nécessité d’accessibiliser leur cours. Une réflexion est en cours sur l’accompagnement des apprenants à la prise en main de leurs outils numériques.

Des supports de communication dédiés ont été mis en place pour faciliter une collaboration entre tous les membres du groupe, comme un affichage de l’avancement des projets et des résultats obtenus (wiki, blog Ifé, site accesslab de l’ENSFEA, liste de diffusion). De même ; l’outil , zotéro est partagé entre les différents membres du projet pour préparer la revue de littérature sur l’apport des aides techniques dans un contexte inclusif.

Un travail spécifique a été réalisé sur l’identification d’indicateurs qui permettront d’analyser les résultats obtenus en deuxième année, ainsi qu’une appropriation collective des résultats qui sera exposée lors des rencontres de l’innovation 2021, dans le Pôle 6 : L’accessibilité numérique au sein de dispositifs inclusifs

Plus d’infos sur le site AccessLab

 

LéA INQUIRE

(INterractions agriculture-société : quelles QUestions ? quelles Innovations ? quelle Responsabilité pour l’Enseignement ?

UMR Education Formation Travail et Savoirs

Le projet de recherche de ce LEA s’intéresse aux dilemmes des enseignants et des formateurs quand ces derniers sont confrontés à des changements majeurs dans l’approche de l’agriculture, tels que le prévoit le plan « enseigner à produire autrement » car il soulève des questions socialement vives, pour les élèves, les ressources mobilisées et les empêchements rencontrés.

Ce projet vise à favoriser la construction et la compréhension de nouvelles manières d’agir chez les enseignants et formateurs quand ils prennent en charge les QSV liées à l’agriculture.

La classe engagée dans cette expérimentation est celle de première de baccalauréat professionnel « conduite et gestion de l’entreprise agricole ». L’équipe pédagogique a été accompagnée et formée à la démarche d’enquête sur une QSV par l’équipe de recherche de recherche pour que les enseignants s’en emparent et la mobilisent pour construire leur scénario de séquence pédagogique.

L’expérimentation a permis de faire émerger les controverses que les élèves associent à l’agriculture biologique ainsi que leurs représentations et d’identifier les problématiques associées qui les préoccupent particulièrement.

La phase d’enquête, en cours de réalisation, associe des recherches documentaires papier, Internet, des rencontres d’acteurs sur le territoire et dans le milieu professionnel, des phases d’échanges et de débats. Les séances pédagogiques ont été filmées et ont fait l’objet d’un travail avec les chercheurs à partir du visionnage d’extraits vidéos. Les résultats permettront d’illustrer les risques perçus par les enseignants lorsqu’ils introduisent une thématique porteuse de questions particulièrement vives pour les élèves, les ressources mobilisées et les empêchements rencontrés

Plus d’infos sur le site QSV – LéA INQUIRE 2019-2022

 

Retrouvez sur la page Pollen Les LéA de l’enseignement agricole les trois précédents LéA et les résultats de leurs travaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *