Liste des actions

La fête de la nature de l’EPLEFPA de la Thiérache

EPLEFPA de la Thiérache, Hauts-de-France

Le pont de pierre

 02140 Fontaines-les-vervins

Tél : 0323913400
Site web : http://www.lycee-thierache.educagri.fr/
Responsable : Jean-Philippe HEUMEL , jean-philippe.heumel@educagri.fr
Rédacteur de la fiche : GIORDANO Héloïse, Equipe Projet et référent régional
, heloise.giordano@educagari.fr
Chef de projet : Jean-Philippe HEUMEL , jean-philippe.heumel@educagri.fr

DESCRIPTION SYNTHETIQUE DE L’ACTION

La Fête de la Nature est l’occasion de valoriser ce qui est mis en œuvre dans notre établissement en termes de partenariats entre la filière Bac Pro GMNF, les professionnels du territoire et les maîtres de stage. Ces journées permettent aussi de vulgariser les formations et d’encourager les élèvesfete_nature_vervins à travailler la controverse autour de questions environnementales parfois sensibles sur le territoire.

Pour satisfaire à ces objectifs, les élèves et les enseignants mettent en place des conférences/tables rondes autour de sujets controversés, animent des stands autour du Lac de Fontaines sur des thématiques telles que le Timbergame, la chasse, l’apiculture, la pêche, la gestion mécanisée des milieux aquatiques et les produits du terroir.

Les élèves sont porteurs du projet, ils développent leurs capacités en lien avec l’animation, ils ont en charge toute l’organisation de la manifestation, de la prise des contacts avec les partenaires jusqu’à la communication. Les adultes ne sont que référents et accompagnateurs de la démarche.

 

A l’origine du projet

Nous avons souhaité donner du sens à une multitude de partenariats tissés avec les acteurs locaux des espaces naturels. Le constat a été fait que ces partenariats favorisaient, grâce à leur approche située, l’entrée dans les apprentissages des apprenants
et qu’il fallait donc les pérenniser et les valoriser. Ces partenaires sont acteurs de la formation et  désireux de participer à des sessions d’évaluation pour répondre aux attentes de l’équipe pédagogique.

Les formations concernées

  • Il s’agit d’un projet interclasses mais aussi inter-filières.
  • La principale formation impliquée par ce projet est la filière GMNF
  • Trois classes animent et organisent la manifestation : la Seconde NJPF, la
    Première et la Terminale BAC PRO GMNF.
  • La filière CGEA pourra être associée lors de la manifestation, notamment
    autour des conférences/débats.
  • Le BTSA sera aussi partie prenante pour l’animation en lien avec l’apiculture

Les finalités visées

Le projet vise à mettre les élèves dans une posture professionnelle, afin qu’ils soient en mesure de s’insérer dans le milieu professionnel local. L’organisation de cette animation du territoire est l’occasion de fédérer les élèves et les professionnels, de les faire travailler ensemble, pour qu’il n’y ait pas de barrière entre la formation en milieu scolaire et la formation en milieu professionnel.

Les objectifs poursuivis

Ils s’inscrivent dans l’esprit du référentiel de formation. La « Fête de la Nature » est, pour nous,l’occasion d’entraîner des capacités telles que « Communiquer en milieu professionnel » « Mettre en œuvre des activités d’accueil du public et d’animation.

Les acteurs du projet et leurs fonctions

Les acteurs internes

Les premiers acteurs sont les élèves des trois classes de la filière GMNF, Jean-Philipe HEUMEL, enseignant technique,  Nicolas BOUEZ, enseignant technique, Patricia ROGER, enseignante Biologie-Ecologie, Marion LEMAIRE, enseignante d’économie, Christophe DESAINDE, enseignant d’ESC, Elodie MORLAIN, enseignante Techniques Documentaires, Equipe de direction, Administration

Les partenaires et la nature des partenariats
  • Partenaires en lien avec le territoire de l’établissement qui mettent à disposition un étang pour la manifestation :

Commune de Vervins

Commune de Fontaine les Vervins

  • Partenaires associatifs qui apportent leur soutien pour les animations

NATUR’AGORA (qui regroupe dans l’Aisne la fédération des pêcheurs, la fédération des  chasseurs, la gestion des chemins, la fédération de randonnée et
la colombophilie)

Conservatoire des sites naturels

MNOF Ailette

Réserve naturelle de la Vallée Vesles- et -Caumont

CPIE Merlieux

  • Partenaires qui assurent du prêt de matériel

Maîtres de stage

Exposants de matériel

Entreprises locales comme AQUACLEAN et ROCHA

Le déroulement du projet 

Le projet est porté par les élèves dont les rôles ont été imaginés, à partir des
situations professionnelles significatives du référentiel GMNF.

Un chef de projet élève est chargé d’assurer la communication avec l’administration et la direction, et un COPIL est composé du chef de projet élève, d’un membre de l’administration, d’un membre de la  direction, des enseignants de technique et d’ESC.

Les grandes étapes

Nous avons longuement mûri le projet, puis lancés dans l’aventure en juin 2015, en soumettant l’idée à la classe de Première, qui nous a semblé être une promotion suffisamment mûre pour conduire la manifestation.

A la rentrée, le projet a été mis en place sur les heures d’aménagement et relayé sur les trois classes de la filière. Une heure a été prévue à l’emploi du temps du vendredi après
midi pour que les élèves des différentes classes puissent se retrouver pour établir l’avancement du projet, à partir d’un échéancier travaillé en ESC.

Ce projet a été travaillé en équipe autour de la convivialité, d’une manière informelle, et progressivement, ce sont les élèves qui ont fait le lien avec d’autres membres de l’équipe éducative.

Les moyens mobilisés

L’établissement met à disposition des élèves du matériel, en particulier pour monter les stands, et Les partenaires locaux et les maîtres de stage proposent par ailleurs le prêt de matériel.

Le cadre d’action

Ce projet s’inscrit dans une démarche de l’équipe de mettre en valeur la filière nature dans un établissement qui est d’abord reconnu pour ses filières agricoles.

Il s’agit d’encourager des animations, des partenariats, des rencontres entre les (futurs) producteurs agricoles et les gestionnaires/animateurs des espaces ruraux du territoire. Cette manifestation encourage un travail sur la controverse. Elle sera l’occasion de confronter les points de vue, dans un cadre convivial.

Elle rejoint en cela la dynamique régionale lancée dans le cadre du Projet Régional Enseigner à Produire Autrement, en revisitant à la façon les pratiques professionnelles du
monde agricole et les pratiques enseignantes.

La structure accompagnatrice

Le SFRD n’intervient pas directement pour la réalisation de ce projet, il joue ici le rôle de relais pour la valorisation du travail engagé par l’équipe.

Les facteurs facilitant la conduite du projet

Ce qui semble avoir été véritablement un facteur facilitant le projet, c’est le réseau des partenaires professionnels. Mais ce dernier n’aurait pas été lancé s’il n’y avait pas eu une belle entente entre les collègues. Le facteur facilitant également, c’est la situation dans laquelle on a choisi de mettre les élèves, en leur lançant un défi à relever, en leur faisant confiance. Cela a été un réel catalyseur de motivation parmi eux.

Les difficultés rencontrées dans la conduite du projet

Les difficultés tiennent, tout d’abord, à la coordination du travail entre les quatre classes concernées. Cela nécessite une bonne concertation entre nous, nous parvenons à nous organiser, de façon assez informelle, et le temps de débriefing du vendredi est facilitant.

Ce qui est difficile c’est d’amener les élèves à s’interroger sur « comment on anticipe ? », « comment on s’organise ? »…A certains moments, ils sont, semble-t-il un peu perdus, ils ne savent plus par quel bout commencer. C’est là que prend toute la place des adultes référents, qui proposent alors des outils, comme par exemple un échéancier. C’est l’occasion aussi de mobiliser, avec les élèves, des fiches chantier, qu’ils ont par ailleurs utilisées dans d’autres situations.

Le résultat

Ce projet est l’aboutissement de pratiques déjà bien ancrées dans la filière GMNF. L’équipe avait déjà l’habitude de travailler et de réfléchir collectivement, dans le cadre, par exemple, des TPR. Mais souvent, il s’agissait de petites actions ponctuelles. Il s’agit ici de fédérer davantage de monde, d’un projet fil rouge qui permet à chacun de travailler les capacités du référentiel tout au long de l’année. Il s’agit de créer du lien entre les classes et entre les filières.

L’innovation dans votre action

La dynamique pédagogique de ce projet s’appuie sur les liens crées entre les filières et entre les classes. Elle s’appuie également sur la place qui est accordée à l’élève et aux différents rôles que les apprenants doivent tenir. On les met réellement dans une situation professionnelle, facteur de motivation.

Le pilier de la démarche semble être la mutualisation envisagée à différentes échelles :

  • Les échanges s’organisent tout d’abord au sein de l’établissement, entre les
    collègues, sur des objectifs communs, sur des problématiques communes.
  • Les échanges se mettent ensuite en place avec les professionnels et les
    maitres de stage, qui sont partie prenante de la formation.
  • Les échanges sont enfin organisés entre les élèves pour qu’ils s’entrainent à
    travailler en équipe.

Les effets constatés

Le lancement de ce projet s’est accompagné d’une écoute et d’un intérêt plus prononcé des collègues, qui s’intéressent à la manifestation. Certains ont pu proposer leur contribution. La Direction envisage même cette manifestation comme une sorte de seconde Journée Portes Ouvertes. Cela valorise énormément les élèves de la filière GMNF dans la formation.

Il faudra être vigilant à la tension éventuellement que porteront les élèves au moment de la fête.

L’appropriation

La reconnaissance en interne

On pourrait parler d’une « expérimentation sur la globalité ». Nous nous rendons compte que nous sommes capables de porter un grand collectif d’élèves dans un projet. Par ailleurs nous sommes parvenus à fédérer de nouveaux collègues et de très nombreux professionnels.

La reconnaissance institutionnelle

La démarche engagée par l’équipe GMNF s’inscrit dans la dynamique impulsée par le SRFD dans le cadre du Projet Régional Enseigner à Produire Autrement.

Ce projet témoigne du désir d’une équipe de faire, d’une part, évoluer ses pratiques, et d’autre part, d’accompagner, au sein de l’établissement une réflexion sur « Enseigner à Produire Autrement », grâce aux ateliers « controverses » organisés par les élèves.

Les conseils à l’attention d’un(e) collègue 

Travailler la convivialité, pour générer l’envie du collectif. Un tel projet nécessite un bon réseau de professionnels et la capacité à fédérer les membres de l’établissement…Ici, il faut se transformer en une « petite araignée qui tisse sa toile et qui crée du lien entre les collègues, les élèves et le monde professionnel. »

FICHIERS A TELECHARGER

Descriptif : Voir la fiche de description complète de la fête de la nature à Vervins
La-fête-de-la-nature-à-lEPLEFPA-de-la-Thiérache-1.pdf

VIDEOS

 

Mots-clés : Agroécologie, Décrochage Ancrochage, Partenariats, Pédagogie de groupe, de pairs, Reconnaissance de compétences

Voie de formation : Formation initiale
Niveau de formation : Tous
Initiative du dispositif : Locale

Référent : Christophe Dempierre ,christophe.dempierre@agriculture.gouv.fr

Etat de l’action : En cours
Nature de l’action : Innovation
Etablissement National d’Appui : Agrocampus Ouest
Action du Dispositif National d’Appui : Pollen

 

COMMENTAIRES

Aucune entrée trouvée

Ajouter un commentaire