Liste des actions

Le concours Prairies Fleuries au Lycée Olivier de Serres d’Aubenas

Lycée Olivier de Serres – Aubenas, Auvergne-Rhône-Alpes

Saint martin

 07205 Aubenas

Tél : 0475351755
Site web : http://epl.aubenas.educagri.fr/
Responsable : Frédéric Golberg , frederic.golberg@educagri.fr
Rédacteur de la fiche : Lise Kosmala, Formatrice en agro-environnement
, lise.kosmala@supagro.fr
Chef de projet : Anne Gerin , anne.guerin@educagri.fr

DESCRIPTION SYNTHETIQUE DE L’ACTION

Une initiative intéressante au lycée Olivier de Serre

Les étudiants de BTSA ACSE ont organisé un concours « Prairies Fleuries » sur leur territoire d’étude, en Ardèche. Jouant le rôle d’expert agro-environnementaux, les étudiants ont formé un jury et se sont rendus chez deux éleveurs, présentant chacun une parcelle en prairie naturelle. Après avoir questionné chaque éleveur sur ses objectifs de production, le jury d’étudiants a évalué les propriétés agro-écologiques de chaque parcelle et mis en cohérence leurs observations avec les objectifs de chaque éleveur . Ils ont ensuite élu la parcelle qui présentait le meilleur équilibre agro-écologique. Cette démarche constitue un levier très intéressant pour enseigner à produire autrement.

Le concours Prairies Fleuries, un dispositif national

Le Concours Jeunes Prairies Fleuries offre un protocole clair et facile d’utilisation qui met en situation les élèves ou les étudiants, sur le terrain, et permet d’évaluer les propriétés agro-écologiques des prairies naturelles, définies comme des surfaces herbagères non semées et riches en espèces, fauchées ou pâturées pour nourrir le bétail. Elles présentent une forte biodiversité et un intérêt agronomique et fourrager dans les systèmes de production des agriculteurs.

Concrètement, les élèves se rendent chez des éleveurs et étudient les parcelles sous l’angle agronomique en lien avec la biodiversité. Ils comparent deux ou trois prairies à l’aide de fiches de notation : présentation du candidat et de la parcelle, méthode d’identification des prairies fleuries, notation des propriétés agro-écologiques. Ils soumettent ensuite leurs observations aux éleveurs, ce qui donne lieu à des échanges et des débats. À l’issue de ce travail, ils élisent la prairie présentant le meilleur équilibre agri-écologique et envoient leur dossier au jury national.

Le principe du dispositif « Concours Prairies Fleuries – Jury Élèves » repose en fait sur un double concours :
– un concours réalisé par chaque classe sur un territoire donné, qui vise à évaluer les propriétés de plusieurs parcelles et à élire la parcelle qui présente le meilleur équilibre agro-écologique, en regard avec les objectifs de l’éleveur.
– un concours national qui vise à départager le travail de chaque Jury Élèves. L’évaluation est réalisé par un jury d’experts qui examine les dossiers envoyés par chaque Jury Élèves.

Un projet pluridisciplinaire : agronomie, écologie, zootechnie, …

L’innovation ? Tout d’abord, travailler ensemble sur un projet : des enseignants, les étudiants, deux agriculteurs et un chargé de mission de Parc Naturel Régional. La prairie apparaît ici comme un support d’étude permettant d’aborder en profondeur des notions complexes d’analyse d’exploitation agricole, de botanique, de zootechnie, …
Les fiches de notation sont déclinées de telle sorte qu’elles permettent réellement de croiser en permanence les regards environnementaux et agronomiques qui peuvent être portés sur une prairie naturelle ; après l’exercice, la prairie n’apparaît plus uniquement comme un espace de production fourragère ou comme un habitat naturel ; on prend en compte son intégration à un système agricole (à travers le prisme des objectifs de l’éleveur) que l’on met en regard avec la dynamique de la végétation en place. On prépare les étudiants à une vision d’un système agricole à travers ses propriétés agrienvironnementales, en valorisant ici les capacités d’observation et d’ouverture d’esprit qui apparaissent primordiales dans la formation des agriculteurs et des techniciens de demain.

Le programme Prairies Fleuries met ici en exergue le rôle des prairies naturelles comme des espaces de production de fourrage de qualité, caractérisés par la diversité des espèces qui le composent, présentant généralement une plus grande souplesse d’exploitation et pouvant jouer un rôle de « surface de sécurité » dans le parcellaire de l’éleveur.

Un jeu de rôle qui responsabilise et motive les étudiants : la posture de jury

Le fait de dire aux étudiants : « Aujourd’hui, vous êtes un jury d’experts, c’est votre concours, à vous de jouer » a vraiment responsabilisé les étudiants qui se sont sentis investis par rapport aux éleveurs qu’ils avaient à enquêter. C’est une sorte de contrat de confiance ; l’éleveur explicite son métier, le rôle des prairies naturelles dans son système agricole de manière souvent passionnée. De leur coté, les étudiants essayent de comprendre au mieux l’articulation de la parcelle étudiée dans le système agricole en fonction de leurs observations dans la prairie guidées par les fiches de notation. Le travail de restitution amène les étudiants à se saisir réellement des propriétés agro-écologiques liées à chaque prairie, afin de les expliciter au mieux aux éleveurs et les évaluer de la manière la plus juste et la plus transparente possible.

Le concours général agricole : une valorisation du travail à échelle nationale

La participation de chaque Jury Élèves au concours jeune national « Prairies Fleuries » motive réellement les étudiants à poursuivre et restituer leur travail lors du retour en salle. En effet, le jury national ne juge pas de la qualité des parcelles, qui sont ici un support d’étude, mais bel et bien de la pertinence et de la qualité de réflexion des étudiants. Ces derniers se saisissent alors du projet comme « leur concours », et envoient leurs documents de travail (fiches de notation remplies, synthèse, diaporama de restitution, herbier, …) à un Jury National. A l’heure actuelle, les étudiants attendent avec impatience les résultats nationaux … En effet, s’ils sont lauréats, ils se rendront au salon de l’agriculture à Paris au mois de mars 2017 afin de recevoir leur prix et présenter leur projet à une assemblée d’agriculteurs et de techniciens venus de toute la France.

Et l’année prochaine, on participe ?

« Oui ! Organiser le concours est certes chronophage, mais passionnant », dit sans hésiter Anne Gerin, enseignante d’agronomie. Elle-même et ses collègues ont suivi des formations sur l’organisation du concours et l’agro-écologie en élevage afin de pouvoir encadrer au mieux les étudiants.
L’équipe pédagogique espère conserver le partenariat avec le Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche (soumis à des baisses budgétaires) qui permet d’amener une vision territoriale liée à la pluralité d’acteurs qui interagissent au sein d’un espace rural.
Au sortir d’une formation sur les analyses de pratiques professionnelles, les enseignantes envisagent l’an prochain d’améliorer la structuration du projet. Elles aimeraient notamment partir des représentations des étudiants sur les prairies, afin de déconstruire au mieux certaines idées préconçues et amener à comprendre que les ressources fourragères sont construites par l’éleveur, et ainsi intrinsèquement liées à ses pratiques et à ses objectifs.

Une action portée par un établissement national d’appui

A partir de 2017, le concours sera officiellement un concours jeune du Concours Général Agricole. L’animation nationale est assurée par l’institut d’Éducation à l’Agro-Environnement de Florac (composante de Montpellier SupAgro) afin de coordonner les actions des différents lycées et de proposer des ressources pédagogiques à destination des enseignants et des élèves.
Lien vers le site officiel du concours jury élève prairies fleuries : www.concours-agricole.com/prairies/jury_eleves

A télécharger, les fiches de notation des parcelles, jury élèves.

Ci-dessous quelques documents qui précisent le fonctionnement du concours et le déroulé pédagogique en établissement.

 

FICHIERS A TELECHARGER

Descriptif : Le déroulé pédagogique de Aubenas
Deroulement_Aubenas_Concours_PF_2016.pdf

Descriptif : Les gagnants du concours 2016
Article_presse_Aubenas_P_Fleuries_2016.pdf

Descriptif : Le consours « Prairies fleuries » 2017
REGLEMENT_CJPF_-2017.pdf

Descriptif : Synthèse et comparaison de deux parcelles
Synthèse-comparaison-des-2-prairies.pdf

VIDEOS

 

Mots-clés : Agroécologie, Exploitation agricole, halle, atelier., Pédagogie de projet, Pluridisciplinarité (multi)

Voie de formation : Formation initiale
Niveau de formation : III (BTS)
Initiative du dispositif : Nationale
Structure d’appui : Etablissement National d’Appui
Référent : Sonia Rougier ,sonia.rougier@educagri.fr

Etat de l’action : En cours
Nature de l’action : Innovation

 

COMMENTAIRES

Aucune entrée trouvée

Ajouter un commentaire