Liste des actions

Valorisation de la semaine immersion des apprentis entrant en BTSA Gestion et Protection de la Nature

CFA de Saint Aubin « la lande de la rencontre », Bretagne

La lande de la rencontre
BP 12

 35 140 Saint Aubin du Cormier

Tél : 0299451459
Site web : http://www.st-aubin.educagri.fr/
Responsable : Odile Fresneau , cfa.st-aubin@educagri.fr
Rédacteur de la fiche : Sandra Hosten, Coordonatrice de formation
, sandra.hosten@educagri.fr

DESCRIPTION SYNTHETIQUE DE L’ACTION

En début de formation, les apprentis séjournent une semaine sur un territoire différent de celui du CFA afin de découvrir l’ensemble des modules professionnels de la formation et la diversité des acteurs du domaine du GPN, via des visites et rencontres de ces acteurs. L’objectif principal réside dans la création de la cohésion du groupe au travers de ces visites mais aussi de tous les moments de la vie quotidienne. L’autre volet important pour l’équipe pédagogique est de faire connaître aux apprentis l’ensemble des métiers auxquels forment ce BTSA GPN.

Interroger nos intentions pédagogiques

Cette semaine d’immersion a lieu tous les ans depuis que ce BTSA existe dans notre établissement. Toutefois, l’équipe a fait le constat suite à une formation commune « enseigner à produire autrement » que la démarche n’était pas conçue pour amener les apprentis à comprendre les logiques d’acteurs de l’environnement sur un territoire. En effet, le déroulé de cette semaine était plutôt construit en fonction des disponibilités des intervenants et se révélait être finalement une juxtaposition de sorties sur le terrain et présentations des métiers de chaque intervenant, sans lien évident les unes avec les autres. L’intention de départ de faire comprendre les liens entre les acteurs, leurs actions communes et leurs points de vue divergents n’était pas perçue ainsi par les apprentis.

C’est par le biais de leurs comptes-rendus que l’équipe a pris la mesure des lacunes de cette semaine mais aussi comme évoqué précédemment lors d’un atelier de réflexion (en juin 2016) autour de la démarche constructiviste.

Privilégier un travail sur les représentations des étudiants

Suite à cette formation, l’équipe a souhaité revoir la construction de cette semaine et surtout ses finalités. L’idée qui est ressortie a été d’orienter cette semaine sur les représentations des liens homme/nature de chaque acteur rencontré lors de ce séjour. Cette thématique tient à cœur à l’équipe pédagogique et a été identifiée comme cœur de cible de la formation. Elle est donc abordée à plusieurs moments charnières de la formation pour accompagner les apprentis dans leur propre réflexion sur leur projet professionnel et leurs expériences vécues pendant ses 2 ans d’alternance entre le CFA et leur structure d’apprentissage (associations, bureaux d’études, collectivités territoriales, fermes pédagogiques, entreprises du génie écologique…). Cf fiche jointe sur les représentations initiales des relations Homme/Nature.

S’appuyer sur les réflexions du collectif pour construire le dispositif

Les réflexions en équipe ont permis au formateur qui organise cette semaine de prendre les rendez-vous pour les visites dans l’idée de mettre en exergue les différentes relations à la nature  qu’ont les professionnels rencontrés  : bénévoles, animateurs nature, conservateurs et chargé d’études de réserve naturelle, technicien environnement au sein de fédération de chasse, administrateur de fédération de chasse, agriculteurs (conventionnel, en AB, impliqués dans les réseaux professionnels d’aide à l’installation de jeunes agriculteurs), élus, animatrice Natura 2000…

Le planning des rencontres met aussi davantage en valeur les points de vue convergents et divergents des acteurs entre eux, certains intervenant en même temps sur un même site (agriculteurs et animatrice Natura 2000 sur les MAEc, techniciens et administrateurs de fédération de chasse), d’autres gérant un même site mais avec une double « casquette » : saunier/éleveur missionné par le département pour animer l’été le marais qu’il exploite au sein d’un ENS.

Des résultats encourageants

Le compte-rendu qui se résumait jusqu’à alors à un journal de bord résumant chaque visite avec pour objectif principal l’acquisition de vocabulaire technique et une initiation à la reconnaissance d’espèces, a lui aussi évolué. Cette année (pour le séjour de novembre 2016), pour la première fois, l’équipe a imaginé un compte-rendu sous la forme d’un recueil de portraits de chaque acteur rencontré (cf fichier joint) indiquant la structure qui l’emploie, les objectifs de ses missions principales sur le territoire, sa vision de son métier et son rapport aux questions de Nature, avec une citation personnelle. Cet outil se veut être une grille de lecture des finalités des différents métiers du GPN. Grâce à lui, les apprentis pourront ensuite positionner leur employeur dans ce large éventail d’acteurs de l’environnement et devraient réussir à réfléchir à leurs propres représentations dans le but d’affiner leur projet professionnel post-BTS.

Pour faire vivre cet outil le long de la formation, une même réflexion sur les intervenants rencontrés lors du voyage au Pays de Galles a été menée. La rédaction des comptes-rendus est en cours…

A ce jour, l’équipe regrette que les comptes-rendus de la semaine d’immersion n’aient pas été rédigés par tous les apprentis. L’exploitation de ceux réalisés est en cours. Globalement, ceux qui ont su s’approprier l’outil font ressortir des analyses intéressantes et ont bien cerné nos attentes. Reste à l’équipe à pérenniser l’utilisation de cette grille et à réfléchir à la manière d’amener tous les apprentis à faire vivre cet outil. L’équipe envisage d’accompagner les apprentis dans la construction d’une carte mentale des différentes représentations de la nature.

Des liens sont faits dans le cadre du module M 11 pour amener les apprentis à identifier les finalités de leur structure d’accueil, celles de leur maître d’apprentissage mais aussi celles des partenariats qu’ils nouent sur leur territoire d’actions. On constate que pour beaucoup, en 1ère année, il est difficile de prendre le recul nécessaire pour cerner tous ces aspects. En revanche, en 2ème année, les préparations des épreuves orales de l’examen sont un bon support pour approfondir l’analyse sur ces finalités, contradictions et recherches de compromis quand on est acteur sur un territoire, en lien avec de nombreux autres…

Sandra Hosten, Cfa de Saint AUbin du Cormier, La lande de la Rencontre

FICHIERS A TELECHARGER

Descriptif : Guide de travail sur les représentations Homme/Nature
la-nature-comme-bien-commun.pdf

Descriptif : Trame pour guider le travail des élèves sur les portraites d’acteurs rencontrés
trame-compte-rendu-portraits-acteurs-Noirmoutier-Mode-de-compatibilité.pdf

VIDEOS

 

Mots-clés : Conduite de projet, Evaluation, autoévaluation, Partenariats, Pluridisciplinarité (multi)

Voie de formation : Apprentissage
Niveau de formation : III (BTS)
Initiative du dispositif : Locale
Structure d’appui : Etablissement National d’Appui
Référent : Christine Diméglio ,christine.dimeglio@agriculture.gouv.fr

Etat de l’action : En cours
Nature de l’action : Innovation
Etablissement National d’Appui : Agrocampus Ouest
Action du Dispositif National d’Appui : PEPIETA

 

COMMENTAIRES

Aucune entrée trouvée

Ajouter un commentaire