Liste des actions

L’approche par capacités, une dynamique d’équipe à l’ENILBIO de Poligny.

ENILBIO, Bourgogne-Franche-Comté

Rue de Versailles

 39800 Poligny

Tél : 0384737676
Site web : http://www.enil.fr/
Responsable : Arielle BRENDLE , arielle.brendle@educagri.fr
Rédacteur de la fiche : Arielle BRENDLE, Enseignante de génie alimentaire

DESCRIPTION SYNTHETIQUE DE L’ACTION

Suite à la rénovation du BTSA STA (Sciences et Technologie des Aliments), des membres de l’équipe pédagogique d’une classe de l’ENILBIO de Poligny ont décidé de travailler à une évolution de leurs pratiques pédagogiques prenant en compte l’approche par capacités. La méthodologie retenue permet de rendre l’apprenant pleinement acteur de sa formation entouré d’une équipe pédagogique cohérente dans la conduite de ses progressions.

L’origine et les finalités de l’action
Dans le contexte de la mise en œuvre du nouveau référentiel du BTSA STA, il nous est apparu que les apports effectués en classe étaient parfois déconnectés des préoccupations des entreprises. Il nous fallait donc, dans le cadre d’une approche par capacités, modifier nos pratiques pédagogiques afin de donner du sens aux apprentissages en créant des liens entre les disciplines et en prenant du recul vis-à-vis des contenus enseignés. L’envie d’innover, partagée par plusieurs membres de l’équipe pédagogique, les formations suivies dans ce sens, ont permis d’initier cette action.

La finalité première de notre action est d’améliorer l’insertion professionnelle des étudiants. Pour ce faire, nos nouvelles pratiques pédagogiques s’appuient sur des situations contextualisées avec des problématiques concrètes à traiter. Dans cette optique, les connaissances sont apportées au moment où l’on en a besoin dans le traitement de la problématique. Cette nouvelle approche doit rendre les étudiants plus acteurs de leur formation en leur permettant de mieux valoriser le caractère pluridisciplinaire de celle-ci. Quant aux enseignants, on attend un développement de la cohésion de l’équipe et de l’envie de travailler ensemble.

Les acteurs de l’action et leurs fonctions
Le groupe de travail s’est constitué autour d’un noyau dur de trois enseignantes des domaines techniques habituées à travailler ensemble. Il s’est progressivement étoffé (6 personnes aujourd’hui), sur la base du volontariat, sans toutefois atteindre l’ensemble de l’équipe. La caractéristique commune à l’ensemble des membres du groupe est la recherche de cohérence et de complémentarité entre les disciplines. Il s’agit ainsi de personnes prêtes à remettre tout à plat.
Le groupe est aujourd’hui constitué d’enseignants intervenant dans la même filière mais il tend à faire des émules dans les autres options de BTSA et dans une filière Bac pro.

Pilotage et gouvernance
Le groupe fonctionne largement en autogestion avec une animation assurée par l’enseignante de génie alimentaire qui se trouve au carrefour de l’ensemble des disciplines techniques. L’implication de la direction consiste, pour l’instant, en la prise en compte de certaines heures de co-animation de classe dans les fiches d’activité. Du fait de la composition du groupe et en absence de pilotage externe, les projets évoluent au fil de l’eau selon la disponibilité des uns et des autres.

Le déroulement de l’action :

Historique : Nous (les trois collègues à l’origine du groupe) avions une première expérience de travail en commun dans l’élaboration de sujets pluridisciplinaires dans le cadre du CCF. En travaillant sur l’évaluation de capacités, nous avons pris conscience qu’il était nécessaire de modifier nos pratiques dans le sens de l’acquisition, par les étudiants, de ces capacités et pas uniquement de connaissances disciplinaires.
Nous avons ensuite tiré profit de la formation à l’enseignement par capacités en BTSA STA organisée par l’inspection et du document d’accompagnement qui en a découlé. Pour faire suite à cette formation, nous avons sollicité l’intervention d’un inspecteur dans l’établissement autour de cette problématique. Puis nous nous sommes lancées.

Méthodologie : Nous avons commencé par lister les actions que nous menions déjà ensemble et celles que nous pourrions mener ensemble. Nous nous sommes ensuite appuyées sur la méthodologie proposée dans le document d’accompagnement produit par l’inspection. A partir de la liste des capacités du référentiel de certification, nous avons recherché quels étaient les objectifs du référentiel de formation à mettre en face. Pour ce faire,  chacune de nous a présenté les contenus de ses modules aux autres pour trouver tous les points de connexion. Cela a nécessité de nombreuses réunions entrecoupées de phases de réflexion individuelle pour déconstruire et reconstruire sa progression dans un parcours pédagogique commun.

Nous avons ensuite identifié les contextes dans lesquels nous allions travailler puis les problématiques que nous traiterions dans nos séquences d’enseignement avant de construire ces séquences. Nous avons ensuite présenté notre démarche à l’ensemble des collègues intervenant dans la classe, avant d’en faire une présentation plus large en CEF.

Les leviers et les freins :

  • Les leviers :Le principal levier est l’envie d’innover ensemble, mais également une bonne connaissance du milieu professionnel à travers des visites d’entreprises. Ces visites ont permis à chacun de bien mesurer la nécessaire complémentarité entre la formation et la réalité du terrain.
  • Les freins :Le premier frein réside dans la réticence de certains collègues à envisager une évolution de leurs pratiques pédagogiques. Le deuxième frein tient plus à notre disponibilité, du fait du temps nécessaire pour conduire cette démarche qui demande également de pouvoir prendre du recul vis-à-vis des contraintes du quotidien.
Les résultats

 Les pratiques nouvelles mises en œuvre dans l’équipe pédagogique
Après la conduite des premières actions, les actions suivantes sont beaucoup plus faciles à mener car la logique reste la même. Aujourd’hui, la démarche nous parait tellement aller de soi que nous n’avons plus l’impression d’innover.

Les effets constatés
A côté des évolutions de nos pratiques pédagogiques, cette action nous a permis de mieux nous connaitre et de mieux connaitre nos divers domaines de compétences. Ainsi, il est plus facile à chacun, durant ses propres séances, de faire référence au cours des autres.

Au niveau de l’établissement, on observe aujourd’hui une certaine frustration de collègues dont l’équipe n’avait pas souhaité s’engager dans la démarche.

Quant aux étudiants, s’ils ont été un peu déboussolés au début, surtout les très scolaires qui ont l’habitude d’apprendre par cœur, ils adhèrent aujourd’hui pleinement à la démarche en appréciant particulièrement de travailler sur des cas concrets, notamment à travers leur expérience de stage.

Reconnaissance
Sur le plan personnel, cette action a permis à chacun de prendre du recul vis à vis de son enseignement. Cela nous a également permis d’avoir une vision globale de la formation et de sa finalité. Sur le plan collectif, cette action a développé la cohésion de notre groupe et le plaisir de travailler ensemble. La reconnaissance au niveau de l’établissement s’établit progressivement.
A l’extérieur, notre action est connue et encouragée par l’inspection.

Les conseils à l’attention d’une équipe qui voudrait se lancer dans une lecture commune du référentiel ?
Les conseils que l’on pourrait promulguer sont, sur le plan humain, de faire preuve d’empathie, d’enthousiasme, d’ouverture d’esprit et de patience. Du point de vue de la méthode, ne pas vouloir aller trop vite mais sans perdre de temps dans des formalisations inutiles. Enfin, il faut oser, se lancer et tester sans trop attendre les nouvelles pratiques avec les apprenants.

 

VIDEOS

 

Mots-clés : Analyse de pratiques pédagogiques, Conduite de projet, Evaluation, autoévaluation, Pluridisciplinarité (multi), Professionnalisation, dynamique d’équipe

Voie de formation : Formation initiale
Niveau de formation : III (BTS)
Initiative du dispositif : Locale
Structure d’appui : Etablissement National d’Appui

Etat de l’action : En cours
Nature de l’action : Innovation
Etablissement National d’Appui : ENSFEA

 

COMMENTAIRES

Aucune entrée trouvée

Ajouter un commentaire