Liste des actions

Accompagnement des élèves du CAP au bac professionnel au Lycée agricole de Champs sur Yonne

Lycée agricole de Champs sur Yonne, Bourgogne-Franche-Comté

1 avenue Albert Schweitzer

 89290 Champs-sur-Yonne

Tél : 0386536909
Site web : http://www.terresdelyonne.com/centre-terres-yonne@lycee-professionnel.html
Responsable : Stephan Hitier ,
Rédacteur de la fiche : Stephan Hitier, Enseignant ESC
, stephan.hitier@educagri.fr

DESCRIPTION SYNTHETIQUE DE L’ACTION

Il s’agit de permettre à des élèves en grande difficulté scolaire de pouvoir avoir le CAP agricole puis, pour quelques-uns de pouvoir accéder au bac pro via un stage passerelle. En effet, dans la classe mixte de bac Pro SAPAT et TCVA, 10 places sont réservées pour des élèves qui viennent de CAP. Un suivi très spécifique est mis en place pour accompagner ces élèves durant les 2 années de CAP agricole.

A l’origine du projet
Un constat : difficulté et ce depuis une dizaine d’années pour motiver et permettre la réussite des élèves de CAP SMR (devenue SAPVER), section à double tête : Accueil-vente et services aux personnes, constat surtout pour les élèves qui venaient avec un projet concernant la petite enfance  ne concernant finalement  que 15 % des cours environ. Les conséquences étaient un désengagement et un taux de décrochage important. Il s’agissait alors non seulement de garder les élèves pour les amener jusqu’au CAP et plus encore de leur permettre d’avoir un Baccalauréat professionnel en les aidant à se projeter.

Les acteurs du projet

  • Les enseignants de la filière CAP avec un noyau dur des deux enseignants professeurs principaux des CAP 1 ère et seconde année
  • Le proviseur
  • Les principaux des collèges du secteur
  • Les familles

Description du dispositif.
Pour favoriser l’intégration d’élèves en grande difficulté scolaire, il  est proposé des mini stages avant l’entrée en CAP. Pour ceux qui intègrent la formation, il y a un entretien d’information avec chaque élève (lequel peut se faire avec la famille) pour présenter la filière pour discuter des motivations du jeune et aider au processus d’orientation. Il s’agit de permettre un prise ou reprise de confiance et changer la posture vis à vis de l’école en général par le biais d’une pédagogie de projet et par la coopération au sein de la classe. On aide chaque élève à découvrir ses qualités et à permettre la prise en compte de ces qualités nécessaires au groupe pour réussir. l’interdépendance entre apprenants est une nécessité pour faire progresser l’ensemble de la classe…

Un autre apprentissage est particulièrement travaillé : il s’agit de leur permettre de gagner en autonomie, de prendre des initiatives pour devenir acteur de leur parcours de formation et de structurer leurs apprentissages. L’engagement étant le premier facteur de réussite (bien avant les capacités propres à chaque élève…) toutes les occasions sont saisies afin de permettre à chacun de devenir force de proposition et d’expérimenter dans des situations en lien avec des situations professionnelles réelles (nombreuses actions professionnelles sur le territoire)

Ce projet a permis un engagement collectif de l’ensemble de l’équipe qui s’investit dans le recrutement ; des pratiques pédagogiques qui se sont diversifiées : pédagogie coopérative, pédagogie de projets ; une adaptation des parcours à l’élève.

Différents projets permettent aux élèves d’appréhender le monde professionnel grâce à des capacités travaillées de manière transversales dans les différents enseignements :(EX concret : journal de stagiaire).

Pour ce qui est des moyens : ce projet bénéficie de crédits horaires attribués au titre de l’individualisation pour le stage passerelle.

Le temps consacré à ce dispositif peut être pris sur le non affecté en CAP.

Les effets ressentis sont les suivants :

  • Très peu de décrochage (26 en année 1, 23 à 25 en année 2) mais des réorientations construites qui ne sont pas des échecs.
  • Une meilleure acceptation de l’altérité du fait de la volonté d’ouvrir la formation à  des profils très différents des élèves (mineur isolé étranger, élèves en situation de handicap, élèves en famille d’accueil ou institution…).
  • 100 % de réussite au CAP ces dernières années
  • Une reconnaissance officieuse des instituts et écoles spécialisés qui envoient de plus en plus d’élèves pour tenter une intégration en milieu ordinaire
  • Une reconnaissance des partenaires gérant l’orientation sur le territoire (collèges et principaux, prof principaux et CPE, Inspection académique et IAO
  • Une insertion des élèves de CAP en bac pro améliorée et performante (souvent tête de classe en 1ère et terminale)
  • Les dix places de la classe passerelle permettant aux élèves de CAP d’aller en bac. Pro sont prises.

 

Voir en complément l’article des Cahiers Pédagogiques : Le souffle de la liberté pédagogique (Les portraits du jeudi, par Monique Royer)

 

VIDEOS

 

Mots-clés : Insertion, Tutorat, soutien, accompagnement

Voie de formation : Formation initiale
Niveau de formation : V (CAP)
Initiative du dispositif : Locale

Etat de l’action : En cours
Nature de l’action : Innovation

 

COMMENTAIRES

Aucune entrée trouvée

Ajouter un commentaire