Liste des actions

Transférer et diffuser des techniques par le biais d‘une pièce de théâtre mise en scène et jouée par les élèves d’une classe de 1ère STAV, à l’EPL de Borgo.

E.P.L.E.F.P.A Borgo Marana, Corse

650 Route de Porettone

 20290 Borgo

Tél : 0495300230
Site web : https://www.epl-borgo.fr
Responsable : M.ANTOMARCHI Dominique , dominique.antomarchi@educagri.fr
Rédacteur de la fiche : M.ANTOMARCHI Dominique, Enseignant Biologie-Ecologie

DESCRIPTION SYNTHETIQUE DE L’ACTION

Éléments de contexte

Depuis 1999, l’exploitation de l’EPL de Borgo, en multi partenariat, a conduit différents projets orientés vers le développement durable. Elle fait partie des premières exploitations engagées dans l’Action 16 dès 2009.

Des scénarios visant la réduction de pesticides sur clémentiniers ont été conduits et des résultats capitalisés.

3 systèmes de culture avaient été testés :

  • le premier dénommé « SdC 1 Production Raisonnée », occupait une surface de 1.94 ha. L’objectif visé était deraisonner les interventions dans le respect de la règlementation : le raisonnement des interventions basé sur lesobservations, les avertissements agricoles et les seuils de déclenchement.
  • le deuxième dénommé « SdC 2 Méthodes Alternatives », occupait une surface de 2.38 ha. L’objectif visé était de réduire si possible de 50% le nombre d’interventions phytosanitaires.
  • le troisième dénommé « SdC 3 lutte bio », occupait une surface de 68 ha, l’objectif visé est de supprimertotalement les produits phytosanitaires organiques de synthèse.

Forte de son expérience, l’exploitation a désiré, au travers de la démarche EDUC’Ecophyto, (adt.educagri.fr) diffuser et transférer ses résultats renforçant ainsi sa place au sein de l’établissement et du territoire.

Dans ce cadre, l’équipe pédagogique et les apprenants de l’EPL ont été sollicités pour participer à cette démarche.

Parmi les nombreux projets conduits (organisation de salons dédiés aux pesticides, par exemple), ce témoignage relate une action originale, initiée et mise en œuvre par les élèves de bac STAV (Sciences et Technologies de l’Agronomie et du Vivant) : diffuser des résultats techniques par le biais d’une pièce de théâtre.

 Mobiliser une classe pour conduire un projet…

En octobre 2017, j’ai demandé aux élèves de la classe de 1ère STAV de réfléchir comment nous pouvions aborder de manière originale un cours en lien avec les pesticides. Chacun a eu ses idées mais majoritairement ils ont opté pour une présentation sous forme d’une pièce de théâtre.

Pour écrire le scénario et les dialogues nous avons cerné un ensemble de thématiques en lien avec les pesticides et avec la démarche EDUC’Ecophyto : effets néfastes des pesticides sur la santé et sur l’environnement, mesures préventives liées à l’utilisation des pesticides (port des équipements de protection individuelle…), méthodes alternatives à l’utilisation des pesticides (en prenant appui sur les actions mises en œuvre sur l’exploitation du lycée dans le cadre de l’Action 16 du plan Ecophyto I). Les élèves se sont imprégnés du sujet en faisant des recherches sur internet et en allant questionner le directeur de l’exploitation agricole sur les actions conduites sur l’exploitation en termes de réduction des pesticides.

Petit à petit le fond a été construit puis les dialogues formalisés (télécharger les dialogues au format PDF).

Les rôles ont ensuite été distribués et la pièce mise en scène grâce à l’appui des enseignantes d’ESC (vidéo à découvrir ci-dessous).

Une opportunité qui a dynamisé le projet : l’inscription de la classe aux Rencontres Prévention Jeunes-PACA-Corse (avril 2018 à Gréoux-les-Bains). Il s’agit d’un concours organisé par les caisses de Mutualité Sociale Agricole des régions Provence Alpes Côte d’Azur et Corse. Il s’adresse aux élèves de l’enseignement agricole (hors CFPPA) des départements des Alpes-de-Haute-Provence, des Hautes-Alpes, des Alpes Maritimes, des Bouches du Rhône, du Var, du Vaucluse et des départements de la Corse.

La participation au concours a nécessité l’élaboration de flyers et de panneaux (voir en bas de page).

 Les acteurs impliqués dans le projet

Les 16 élèves de la classe de 1ère STAV, le directeur de l’exploitation agricole, les enseignants de biologie-écologie, d’ESC, de lettres modernes, d’économie, d’aménagements paysagers, la documentaliste et le chargé de communication de l’EPL.

Supports techniques de l’action : Un Système de Culture, le projet CLEMABRI

L’action a bénéficié de deux supports techniques :

  • Un système de culture testé lors de l’Action 16

C’est le SdC 2 « Méthodes alternatives » qui a été mis en avant. En effet c’est celui qui s’est révélé le plus performant alliant réduction de l’IFT et performance économique :

– Gestion des ravageurs : il combine lutte biologique et physique et cible deux ravageurs qui, sur l’île, restent difficilement maîtrisables et peuvent nécessiter de nombreux traitements chimiques : le Pou Rouge de Californie (maîtrise par lâchers inondatifs du parasitoïde Aphytis melinus/5 lâchers par an/ha) et la mouche méditerranéenne des fruits (maîtrise par piégeage massif : 80 pièges/ha de mi-août à mi-décembre).

– Gestion des adventices : enherbement permanent entre les rangs et désherbage mécanique sur le rang (rotofil).

  • Le projet CLEMABRI

L’objectif du projet est de montrer que la présence de haies agro-écologiques permet de restaurer, maintenir et/ou amplifier une biodiversité fonctionnelle active pour réguler les populations de ravageurs en verger de clémentiniers permettant ainsi la diminution de l’utilisation des pesticides.

Les résultats

Transférer et diffuser des techniques par le biais d‘une pièce de théâtre était un challenge.

Ce projet a fédéré une classe entière durant plusieurs mois. Cela a été un réel bonheur de voir les élèves s’impliquer, travailler en équipe entre eux et avec les professeurs, mais aussi évoluer, manifester curiosité, créativité et motivation. Au final, les efforts ont été payants puisque la classe a obtenu le premier prix au mois d’avril 2018 à Gréoux-les-Bains (14 classes en compétition), pour l’originalité du projet présenté, pour la qualité des dialogues construits, la qualité des flyers et panneaux élaborés et enfin pour leur prestation lors de la présentation de la pièce de théâtre.

La classe a par la suite été sollicitée à plusieurs reprises pour jouer la pièce : lors d’un salon ayant pour thématique les pesticides, devant la préfète de Corse, lors de l’assemblée générale de Corse de la MSA, devant leurs camarades des autres classes de l’EPL et à des classes de 2nde de l’éducation nationale. Enfin les élèves sont passés aux actualités régionales France 3 Corse et ont été interviewés par RCFM.

Le thème traité a permis :

– de développer et d’illustrer des savoirs relatifs aux modules M6 : « Territoire et société » (comparaison de marges brutes), M7-1 : « Le fait alimentaire » (altération de la qualité sanitaire des aliments), M7-2 : « Gestion du vivant et des ressources » (partie agronomie et écologie dans la gestion des agroécosystèmes), et M9 EIL « Aménagement et valorisation des espaces » (aménagement de structures agroécologiques) ;

– des interventions en pluridisciplinarité permettant d’instaurer des changements de rythme propices à une meilleure attention des élèves facilitant grandement la compréhension des notions abordées ;

– de valoriser les séances pluridisciplinaires montrant ainsi aux élèves que l’enseignement dispensé au cours de leur formation s’articule autour de nombreuses interactions entre les différents modules ;

– de faire découvrir aux élèves la mission d’expérimentation de l’exploitation agricole ;

– de rendre le directeur de l’exploitation agricole acteur de la pédagogie, valorisant ainsi la mission pédagogique de l’exploitation agricole,

– de sortir du cadre pédagogique habituel suscitant un regain d’intérêt pour les aspects théoriques habituellement dénigrés par certains des élèves,

– par ses contenus et ses questionnements, d’éduquer au développement durable,

– de construire panneaux et flyers utilisés lors de manifestations organisées par l’EPL (journée portes ouvertes de l’établissement), lors des manifestations auxquelles participe l’établissement (« mer en fête »…).

 Les conditions de réussite

Il faut que l’ensemble de la classe adhère au projet par une réelle motivation. En effet, cette action a nécessité, de la part des élèves, implication et disponibilité y compris le mercredi après-midi et le soir après les cours. La motivation a été suscitée par l’aboutissement sur une réalisation concrète, traduite en objectifs et échéances (le concours Rencontres Prévention Jeunes a bien contribué à dynamiser cette action).

Il est important d’éviter que l’enseignant ne soit toujours « force de proposition » et ne s’accapare pas le rôle de chef de projet (les élèves devenant alors des exécutants de consignes) mais laisser un espace d’initiative et de décision aux élèves. Le temps étant compté, il faut bien cerner et maîtriser le projet en terme d’échéances, ne pas trop se disperser ce qui évitera une perte de temps inutile. Il faut cependant accepter que tout ne se passe pas comme prévu et se résigner aux nombreux retours en arrière.

L’année suivante ce sont les élèves de la classe de 1ère bac pro SAPAT qui ont réalisé une pièce sur la même thématique en prenant appui sur « l’alimentation et résidus de pesticides ».

 

FICHIERS A TELECHARGER

Descriptif : Présentation du projet Poster
Borgo_POSTER.pdf

Descriptif : Présentation du projet Flyer 1
Borgo_Flyer1.pdf

Descriptif : Présentation du projet Flyer 2
Borgo_Flyer2.pdf

Descriptif : Présentation du projet Flyer 3
Borgo_Flyer3.pdf

Descriptif : Présentation du projet Flyer 4
Borgo_Flyer4.pdf

Descriptif : Présentation du projet Flyer 5
Borgo_flyer5.pdf

VIDEOS

 

Mots-clés : Agroécologie, Pédagogie de projet, Santé, prévention

Voie de formation : Formation initiale
Niveau de formation : IV (Bac pro, Bac général)
Initiative du dispositif : Nationale
Structure d’appui : Etablissement National d’Appui
Référent : M.SECONDI François

Etat de l’action : Terminée
Nature de l’action : Innovation
Etablissement National d’Appui : Bergerie Nationale

 

COMMENTAIRES

Aucune entrée trouvée

Ajouter un commentaire