Résultat de la recherche avancée de témoignage

Enseigner à Produire autrement : entre empêchements et puissance d’agir

Bergerie Nationale, Ile-de-France

Département AgricultureS & TransitionS
CEZ/Bergerie Nationale
Parc du Château – CS 40609

 78514 Rambouillet

Tél : 0161086939
Site web : http://www.bergerie-nationale.educagri.fr
Responsable : Roland Ddelon , roland.delon@educagri.fr
Rédacteur de la fiche : François Guerrier AO – Isabelle Gaborieau BN, Chargés de mission d’appui à l’innovation pédagogique
, francois.guerrier@agrocampus-ouest.fr
Chef de projet : Isabelle Gaborieau , isabelle.gaborieau@educagri.fr

DESCRIPTION SYNTHETIQUE DE L’ACTION

L’accompagnement de la transition agroécologique fait l’objet, dans l’enseignement agricole, du projet stratégique « Enseigner à produire autrement » (EPA) qui vise à mettre en cohérence les finalités (produire autrement) et les moyens d’y arriver (enseigner autrement pour produire autrement). Accompagnatrice d’équipes pédagogiques engagées dans ce plan, Isabelle Gaborieau à pu se rendre compte de leurs difficultés à se saisir de cette prescription.

L’objet de la recherche qu’elle nous présente vise, par l’analyse de l’activité d’enseignants, à mieux comprendre leurs embarras, empêchements mais aussi leurs réussites et ce, dans un diplôme emblématique de l’enseignement agricole : le baccalauréat professionnel « Conduite et gestion de l’entreprise agricole » (CGEA).

A l’appui de deux cadres théoriques, la didactique professionnelle et le cadre théorique du courant pédagogique constructiviste « Enseigner autrement » dans lequel la problématisation et la psychanalyse de la connaissance sont fondamentales, sa thèse vise, dans un premier temps, à formaliser l’environnement idéel et prescriptif de l’enseignement agricole comme composante agissante des situations avec lesquelles les enseignants doivent faire.

Son analyse aboutit également à la formalisation du système de représentations et d’action des enseignants, qui, mis au regard de ce que serait le développement de la puissance d’agir des jeunes dans une perspective agroécologique, permet de construire l’esquisse d’une structure conceptuelle de la situation EPA en bac pro CGEA. Celle-ci ouvre sur des pistes pour accompagner au mieux les enseignants dans le cadre des transitions.

Nous vous proposons de prendre connaissance des principaux résultats de ce travail dans l’interview d’Isabelle Gaborieau (compter 30 minutes environ) ou par séquences de 5 à 9 minutes

François Guerrier, L’Institut Agro, AGROCAMPUS-OUEST mars 2020

VIDEOS






 

Mots-clés : Agroécologie, Analyse de pratiques pédagogiques, Evaluation, autoévaluation, Pilotage pédagogique

Voie de formation : Voies mixtes
Niveau de formation : IV (Bac pro, Bac général)
Initiative du dispositif : Locale
Structure d’appui : Etablissement National d’Appui

Etat de l’action : En cours
Nature de l’action : Innovation
Etablissement National d’Appui : Agrocampus Ouest
Action du Dispositif National d’Appui : Pollen

 

COMMENTAIRES

Aucune entrée trouvée

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *