Les petits jardins de Rivesaltes (66).

Ce projet avait été mis en place au lycée agricole de Rivesaltes car les classes de 4e et de 3e n’étaient pas considérées comme des classes de production : il fallait donc trouver un support pour leur faire faire de la technique. C’est ainsi qu’était née l’idée des petits jardins. Les élèves n’y allaient donc que sur les temps de cours durant lesquels ils étaient encadrés par un enseignant.

Parallèlement, se posait la question des temps d’études des lycéens durant la journée. Les études étaient obligatoires, mais comment faire avec trop peu de salles disponibles pour pouvoir en dédier une aux études et avec trop peu de surveillants pour garder les classes quand elles se trouvaient libérées sur le même créneau horaire ?

Une expérimentation initiée au moment d’un changement à la tête de la vie scolaire a alors permis de tester une nouvelle façon de travailler : les études libres. L’accès aux petits jardins va se trouver intégré aux choix offerts pour ces études.

La présentation complète de cette action.

 

 

Plan du site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *