Quand des étudiants revisitent le rapport aux savoirs à l’Institut des Régions Chaudes de Montpellier

Depuis 2013, les étudiants de l’Institut des Régions Chaudes de Montpellier prennent intégralement en charge un jardin en agroécologie. Espace d’investigation pratique, d’initiative, d’apprentissage, de lien social entre eux et avec l’extérieur, ce jardin ne manque pas d’étonner. Géré et animé par les étudiants eux même il n’en constitue pas moins un véritable creuset de réflexion concrète pour tout le monde, et interagit très positivement avec les personnels et les projets de l’institut.

Découvrez le fonctionnement original de ce jardin collectif et agroécologique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image_pdfFichier PDFimage_printImprimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *