Résultat de la recherche avancée de témoignage

Réaliser une bande dessinée sur l’agriculture du futur, au Lycée agricole Albi-Fonlabour

Lycée agricole Albi-Fonlabour, Occitanie

Route de Toulouse

 81000 Albi

Tél : 0563494370
Site web : https://www.tarn.educagri.fr/
Responsable : Aurélie Canizares , aurelie.canizares@educagri.fr
Rédacteur de la fiche : Charlotte Triaire-Ventadour,

DESCRIPTION SYNTHETIQUE DE L’ACTION

Cette action fait partie d’une série de 10 témoignages sur l’élevage de précision. En bas de page vous trouverez la liste complète.

Intentions pédagogiques concernant l’activité

Développer le sens de la communication en participant à un concours.
Donner sens à la « discipline » en passant par le professionnel.

  1. Enseignant/formateur référent / discipline(s) enseignée(s)/ adresse mail:
Aurélie Canizares professeur-documentaliste

aurelie.canizares@educagri.fr

  1. Classe(s) / effectif(s)
1ère bac pro CGEA (Conduite et Gestion de l’Entreprise Agricole) et productions horticoles

Tronc commun, groupes mixés

Classe de 30 apprenants

  1. Formateurs/enseignants et autres personnels de l’établissement impliqués/ disciplines  :
Lucie Truca professeur-documentaliste stagiaire

Charlotte Triaire-Ventadour, professeur de lettres (rédaction du scénario)

5.      Objectifs de l’activité pédagogique :
Objectifs propres à l’information-documentation :

Maîtriser les notions d’information, de document et de système d’information au programme en s’appuyant sur un thème technique : l’agriculture du futur.

Et plus particulièrement :

– Identifier les différents types d’informations que l’on trouve dans une bande dessinée,

– Rechercher l’information et analyser sa qualité en réponse à un besoin d’information précis (agriculture du futur) et la restituer dans un produit de communication imposé (bande dessinée),

– Maîtriser le langage BD et exprimer ses idées au travers de ce langage.

Objectifs transversaux :

-Développer sa créativité,

-Prendre confiance en soi,

– Apprendre à gérer un projet (organisation, répartition du travail, gestion du temps, travail en équipe).

6.      Contexte de l’activité menée (cadre professionnel, place dans  le projet d’établissement, réponse appel à projet, …) :
Il s’agit d’une réponse à un appel à projet lancé par le Groupe d’Intérêt Scientifique (GIS) relance-agronomique et la Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche (DGER). Cet appel concernait aussi bien les lycées agricoles, Centres de Formation d’Apprentis (CFA), Centres de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole (CFPPA) que les établissements supérieurs. A partir d’un début imposé, les élèves devaient produire deux à quatre planches de bande dessinée sur le thème de l’agriculture du futur. Dix projets ont été sélectionnés au niveau national et ont gagné le droit à la parution de leur travail dans un album dédié. Les dix finalistes ont ensuite présenté leur projet à l’oral dans un pitch de trois minutes lors du Salon de l’Agriculture.
7.      Modalités d’intégration dans la formation (place dans le ruban pédagogique, référence aux capacités préparées)
La réalisation de ce projet a fait partie intégrante de la progression dans le module MG1 (partie information-documentation) et a également été support de contrôle de certification en cours de formation (CCCF) dans cette matière.

Étant données les contraintes temporelles, (le projet était à rendre début janvier), la progression pédagogique a été repensée. Les apprenants ont d’abord été confrontés à la réalisation du produit (bande dessinée). L’apport notionnel s’est fait ensuite via des allers et retours, ce qui a donné une forme de cohérence à l’ensemble du projet.

Le projet a été évoqué avec les enseignants des disciplines techniques, des conseils ont été échangés mais rien n’a été formalisé en raison du délai à respecter entre la parution de l’appel à projet et l’échéance de remise de la bande dessinée.

8.      Modules concernés
Module MG1 « Langue française, langages, éléments d’une culture humaniste et compréhension du monde »

Objectif 4 : « Répondre à un besoin d’information professionnelle ou culturelle en mobilisant la connaissance de l’information-documentation »

9.      Modalités d’évaluation de l’activité pédagogique (évaluation formative et certificative, référence aux capacités préparées)
–          Évaluation formative (qualité de la production réalisée, implication de l’apprenant tout au long du projet, stratégie de recherche et évaluation de la qualité des informations sélectionnées),

–          Évaluation certificative (produit de communication à réaliser et fiches liées à l’analyse d’un besoin d’information, à la stratégie de recherche d’information et à son évaluation),

–          L’évaluation portant sur des objectifs disciplinaires en information-documentation, l’acquisition de connaissances sur l’agriculture du futur n’a pas été évaluée en tant que telle. Elle a été cependant évaluée par la qualité des informations recherchées et analysées par l’apprenant et qui ont nourri le scénario de la bande dessinée.

10.  Modalités de mise en œuvre (durée, période réalisation, description de chacune des étapes, activités menées, moyens matériels et humains mobilisés, etc.) :
Le thème de l’agriculture du futur ainsi que la bande dessinée en tant que « support de communication » ont mobilisé les élèves tout au long de l’année scolaire.

La réalisation concrète de la bande dessinée s’est étalée sur deux mois (d’octobre à décembre 2017) en raison d’une heure par semaine (cours de documentation). Les enseignantes, en fonction des créneaux étaient seules ou en binôme.

Les élèves ont d’abord travaillé en amont sur le thème et élaboré un scénario individuel puis ils ont mutualisé leurs idées pour réaliser les scénarios finaux (huit groupes de trois ou quatre apprenants).

Il semble intéressant de souligner que la question de l’élevage de précision a été aussi bien traitée par des groupes d’élèves CGEA et par des élèves de productions horticoles.

Des plages banalisées ont aussi été aménagées durant cette période (12 heures environ) et des créneaux ont été libérés sur le temps scolaire grâce à un échange entre collègues.

Sur les huit groupes, un seul a été sélectionné pour la grande finale à Paris (réalisation d’un pitch de trois minutes). La préparation à cette finale s’est faite de manière informelle en fonction des disponibilités des élèves. Par ailleurs pour entrainer les apprenants à parler devant un public, un appel sur la « conférence du lycée » (plateforme numérique d’échange intra établissement) a été effectué et divers collègues ont pu assister aux répétitions.

Enfin, à cela s’ajoute le temps de travail personnel des élèves (parfois inégal selon les groupes) qui sont venus travailler au CDI entre deux cours ou ont pris les planches BD chez eux. Le matériel (feutres promarkers, calques canson) leur a été prêté pour qu’ils puissent avancer dans leur projet.

11.  Productions réalisées :
Toutes les bandes dessinées ont été scannées par l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) qui souhaite les conserver pour des recherches futures (apport sociologique) avant d’être renvoyées au lycée.

La bande dessinée gagnante a été publiée fin juin 2018 dans un album avec les neuf autres bandes dessinées finalistes.

Les bandes dessinées de tous les élèves ont été valorisées lors d’une exposition au lycée et le projet a fait l’objet d’articles dans les réseaux sociaux et dans la presse locale.

12.  Intervenants ou interlocuteurs extérieurs :
Pour l’organisation du concours :

·         INRA GIS-Relance agronomique (Martine Georget),

·         DGER (Édouard Scherrer), Bureau de la vie scolaire, étudiante et de l’insertion – BVIE ;

Enseignement technique et supérieur court : Orientation, Lutte contre le décrochage scolaire, culture / animation et développement culturel.

10 témoignages sur l’élevage de précision.

Des colliers d’activité pour optimiser les performances de reproduction des vaches allaitantes à l’EPL du Bourbonnais Découvrir
Détecter et maitriser les boiteries dans son cheptel, à l’EPLEFPA de Rennes Le Rheu Découvrir
Réaliser une bande dessinée sur l’agriculture du futur, au Lycée agricole Albi-Fonlabour Découvrir
Raisonner l’investissement dans un dispositif d’alimentation automatisé avec comme point de départ un voyage d’études, à l’EPL du Bourbonnais Découvrir
Étudier les nouvelles technologies en élevage dans le cadre d’un module d’adaptation professionnelle, à la MFR de Loudéac. Découvrir
Analyser des données issues de capteurs pour interpréter l’information et aider à la prise de décision à AgroCampus Ouest Découvrir
Prise en main et utilisation quotidienne d’une installation de traite robotisée au CFA de Canappeville Découvrir
S’initier à l’élevage de précision et comprendre la logique de mesure et de traitement de l’information, à AgroSup Dijon. Découvrir
Vers une représentation objectivée de l’élevage de précision et de ses impacts, à AgroSup Dijon Découvrir
Mise en œuvre d’un robot de traite et opérations de maintenance préventive à Vesoul Agrocampus. Découvrir

Ce travail s’est réalisé dans le cadre d’un projet animé par Monique Varignier, inspectrice pédagogique de l’enseignement agricole, d’Emmanuelle Zanchi, animatrice du collectif Reso’them de la transition agroécologique/élevage de la DGER, Alexandre Burkhalter, enseignant en sciences et techniques des équipements agricoles, coordinateur licence professionnelle « Maintenance et technologie des systèmes pluritechniques: parcours GTEA et ARE » à Vesoul Agrocampus et de Pascal Pierret, enseignant chercheur à AgroSup Dijon.

Et bien sûr il faut remercier tous les contributeurs qui ont participé à cette analyse de situations pédagogiques.

FICHIERS A TELECHARGER

Descriptif : Sur l’élevage de précision. Monique Varignier, EmmanuelleZanchi et Pascal Pierret.
Sur-lélevage-de-précision.pdf

VIDEOS

 

Mots-clés : Agroécologie, Analyse de pratiques pédagogiques, Exploitation agricole, halle, atelier

Voie de formation : Formation initiale
Niveau de formation : IV (Bac pro, Bac général)
Initiative du dispositif : Locale
Structure d’appui : Etablissement National d’Appui

Etat de l’action : Terminée
Nature de l’action : Innovation
Etablissement National d’Appui : AgroSup Dijon

 

COMMENTAIRES

Aucune entrée trouvée

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *